RTBFPasser au contenu
Rechercher

JO d'hiver - Pékin 2022

JO Pékin 2022 : affaire Valieva, le CIO refuse de remettre les médailles de patinage tant que l'affaire ne sera pas réglée

Kamila Valieva

Le Comité international olympique (CIO) a annoncé lundi, après la décision rendue par le Tribunal arbitral du sport (TAS) autorisant la patineuse artistique russe Kamila Valieva à participer à l'épreuve individuelle des JO de Pékin malgré un contrôle antidopage positif, vouloir attendre une décision sur le fond de l'histoire avant de remettre les médailles de l'épreuve par équipes, remportée par la Russie et Valieva.

Si la Russe, également grandissime favorite au sacre olympique, venait à terminer sur le podium de l'épreuve individuelle, le CIO ne procédera pas non plus à la traditionnelle remise des médailles, estimant que c'était inapproprié et préférant attendre que le fond de l'affaire soit tranché, ce qui peut prendre plusieurs mois. Il le fera, en consultation avec les athlètes et les comités olympiques nationaux concernés, une fois l'affaire réglée.

"Le CIO demande également à la fédération internationale de patinage (ISU) de permettre à la 25e classée du programme court de pouvoir disputer le programme libre si Mme Valieva venait à se qualifier pour celui-ci", a ajouté le Comité international olympique dans son communiqué.

Kamila Valieva a été testée le 25 décembre après une participation de la Russe à une épreuve à Saint-Pétersbourg mais l'annonce de sa positivité a été faite le mardi 8 février, soit au lendemain du sacre collectif russe.

 

Kamila Valieva réussit les premiers quadruples sauts féminins aux JO

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous