JO d'hiver - Pékin 2022

JO Pékin 2022 : Armand Marchant sera au départ du slalom, "la douleur de la cheville est soutenable" et "les sensations ne sont pas si mauvaises que ça"

Armand Marchant sera bien au départ du slalom des JO.
15 févr. 2022 à 14:10Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

La bonne nouvelle est tombée ce mardi matin. Armand Marchant prendre bel et bien le départ du slalom des Jeux Olympiques de Pékin ce mercredi.

Touché à la cheville, le Belge avait dû renoncer au Super G plutôt dans ces JO et sa participation au slalom a longtemps été mise en doute.

Mais le skieur belge a annoncé la bonne nouvelle à son fan-club, il sera bien au départ du slalom : "Demain, gros événement dans ma carrière de skieur, mon premier départ aux Jeux Olympiques".

Loading...

Être au départ est déjà un grand soulagement pour le Liégeois qui a fait face à une vraie course contre la montre : "C’est sûr que les dernières semaines n’ont pas été faciles. On a vraiment fait que travailler sur la cheville, voir comment ça allait. On a essayé de skier. Après la décision de ne pas prendre le départ du Super G, j’ai pris quelques jours off pour vraiment essayer de reposer la cheville. Après j’ai essayé tout doucement de recommencer à faire du ski libre sur du plat, très tranquillement. Après on a essayé de faire un peu dans les piquets, ça n’allait pas terrible. Finalement, aujourd’hui j’ai réussi à faire une manche complète, hier aussi".

Et malgré le manque de compétition et même d’entraînement, Marchant ne se sent pas mal sur ses skis : "Je n’ai pas énormément skié mais les sensations ne sont pas si mauvaises que ça malgré le peu de ski que j’ai. La douleur de la cheville est soutenable. J’ai réussi à bien gérer ça avec Thibaut".

Sans skier, difficile également de trouver les bons réglages de ski, mais avec son équipe le Belge a réussi à faire du bon boulot : "Avec Raph, on a vraiment fait du très bon travail sur les skis malgré qu’on n’ait pas pu skier. Je trouve qu’il a vraiment trouvé le bon setup, le bon réglage pour l’affûtage pour le jour de la course".

Tous les feux sont donc au vert avant ce slalom et la motivation est grande à quelques heures de prendre le départ : "J’ai vraiment hâte d’être au départ et de pouvoir enfin démarrer ces Jeux Olympiques. Il y a eu beaucoup de hauts et de bas sur cette période mais ça va faire du bien de mettre un dossard sur le dos demain et de faire une belle course sur cette belle piste et ces Jeux Olympiques. J’ai hâte et on verra ce que ça donne d’ici demain".

Le slalom est à suivre dès 3h sur Auvio et la deuxième manche sur Tipik aux alentours de 6h35.

Articles recommandés pour vous