RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Jupiler Pro League

Joachim Mununga : "Au mercato, Bruges a décidé qu’il voulait ce titre de champion"

Joachim Mununga : "Au mercato, Bruges a décidé qu’il voulait ce titre de champion"

Complètement Foot

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ce dimanche, le Club de Bruges est devenu champion grâce à sa victoire face à l’Antwerp. Un troisième titre d’affilée qui a été plus difficile à conquérir et qui a été analysé par toute l’équipe de Complètement Foot.

C’est fait. Le Club de Bruges a remporté son 18e titre de champion de Belgique, le 5e en sept ans. Un titre qui s’est surtout gagné grâce à des Champions Playoffs menés de main de maître, mais aussi grâce à la direction qui a eu le nez fin lors du mercato de janvier avec des arrivées qui ont relancé le Club. Parmi elles, celle d'Alfred Schreuder.

"C’est un happy end", commence par expliquer Joachim Mununga. "Au final, j’ai l’impression que c’est mérité pour Bruges. Ce titre, c’est la conclusion d’un management très intelligent de la direction. Au mercato, ils ont décidé qu’ils voulaient ce titre de champion et ça a ramené le titre. Ils le méritent par rapport à l’avance qu’ils ont sur les autres clubs depuis quelques années."

Loading...

Un favori en début de saison qui a eu du mal à l’allumage

Si Bruges remporte ce titre grâce, tout ne fût pas évident cependant. Mais comme l’explique Pascal Scimè, "c’était écrit parce qu’avant le début de la saison, on avait pointé un seul favori. Il ne faut pas avoir la mémoire courte, car effectivement, il y a eu une équipe qui a marché sur la phase régulière avec l’Union Saint-Gilloise. Mais cette équipe a flanché sur le moment le plus important. Par contre, il ne faut pas avoir la mémoire sélective. Il y a une ou deux saisons, on disait que Bruges allait régner sur le championnat pendant dix ans. Ne soyons pas surpris donc si Bruges est champion."

Et Pascal Scimè d’ajouter sur les choix importants effectués par Bruges: "Le club termine avec un 37 sur 39. Mais Bruges a sous-performé jusqu’en janvier-février. Après, ils ont commencé à prendre des points. Et sur les playoffs, il n’y a pas eu de doute. Ils ont l’habitude de jouer ce type de moments et pas l’Union. Combien de joueurs à l’Union sont internationaux ? Peu. Tandis qu’à Bruges, il y en a énormément et ils ont été déterminants comme Mignolet, Mata, Vanaken, Lang,… Mais c’est vrai que c’est le titre de la direction."

Un titre, mais pas mal d’interrogations

Avec ce titre, le Club de Bruges disputera les poules de la prochaine Ligue des Champions avec la manne financière qui va tomber. Mais pour être compétitif, il faudra sans doute passer par la case reconstruction. Notamment avec un nouveau coach.

"Il faudra voir quel visage aura le Club la saison prochaine. Il faut se poser la question de l’entraîneur, du projet de jeu, mais aussi que faire avec les prêts. Enfin, il faudra d’office faire mieux en Coupe d’Europe. Et puis quid des joueurs qui pourraient partir comme Mata, De Ketelaere, Vanaken, Dost, Vormer,… ? Tu dois refaire une équipe", conclut Pascal Scimè.

Mais Bruges a encore du temps et pourra s’activer dès ce lundi à préparer la saison prochaine.

Ce dimanche dans Complètement Foot, toute l’équipe est revenue sur le titre du Club de Bruges.
Ce dimanche dans Complètement Foot, toute l’équipe est revenue sur le titre du Club de Bruges. © Tous droits réservés

Sur le même sujet

Un mercato hivernal réussi, Mignolet qui revient au top au meilleur moment : les hommes du titre brugeois

Jupiler Pro League

FC Bruges : l’arrêt miraculeux du héros Simon Mignolet face à l’Antwerp

Jupiler Pro League

Articles recommandés pour vous