Régions Brabant wallon

Jodoigne inaugure son Hôtel des Libertés, centre polyvalent dédié notamment à la culture et au tourisme

La façade du bâtiment, parée de pierres de Gobertange, a été remise en valeur, dans le respect du patrimoine.

© RTBF jch

Jodoigne a inauguré le week-end dernier son Hôtel des Libertés. Situé sur la Grand’Place, ce superbe bâtiment classique du XVIIIe siècle a été complètement rénové et transformé en lieu polyvalent et adaptable. Il accueillera entre autres le centre culturel Jodoigne et Orp-Jauche. Il abritera aussi une antenne de la Maison du Tourisme du Brabant wallon.

Un brin d’histoire

Après avoir abrité notamment une halle marchande, la justice de paix, l’ancienne maison communale, le centre culturel, la bibliothèque publique et la ludothèque, le bâtiment du XVIIIe siècle avait pris un sérieux coup de vieux. Après une longue cure de jouvence perturbée par une faillite d’entrepreneur et la crise sanitaire, la renaissance de ce bâtiment classique est enfin concrétisée. Un chantier colossal, notamment en raison des contraintes patrimoniales à respecter et du changement de destination de l’immeuble. Aujourd’hui, l’Hôtel des Libertés est un lieu polyvalent et modulable. "Je pense qu’il faut imaginer que les choses puissent changer et évoluer", explique Philippe Honhon, un des architectes qui a aussi dû améliorer la performance énergétique de l’édifice.

Un rez touristique

Le rez-de-chaussée abrite l’accueil, l’antenne de la Maison du tourisme du Brabant wallon, le foyer de la chapelle Notre-Dame du Marché (lieu d’exposition), ainsi que le centre d’interprétation de la très réputée pierre de Gobertange. Cette pierre blanche calcaire a été utilisée dans de nombreux bâtiments en Belgique et à l’étranger.

A l’arrière du rez-de-chaussée, on trouve une cour avec gradins, lieu de détente et de spectacles. "C’est vraiment un bâtiment polyfonctionnel et qui se veut une ouverture vers le citoyen et vers l’animation de notre Grand’Place", explique Jean-Luc Meurice, bourgmestre de Jodoigne.

Un étage culturel

Au premier étage, le visiteur retrouvera le centre culturel Jodoigne et Orp-Jauche. "Nous allons retrouver le bâtiment dans lequel nous étions il y a sept ans, mais complètement rénové et mis en valeur", commente la directrice, Stéphanie Croquet. "Cela va nous donner la possibilité de travailler sur cette place qui est un lieu de vie importante. Et nous pourrons accueillir le public dignement lors de nos activités. Sans oublier la cour extérieure où nous pourrons organiser de petits concerts et des spectacles".

L’étage comprendra aussi les locaux de la Maison du Conte et de la Littérature. "Nous programmons beaucoup d’événements en Brabant wallon. Mais nous pourrons aussi prévoir des activités ici, dorénavant. Ce bâtiment est un outil remarquable", souligne Marie Cuche, coordinatrice.

Un grenier pour expos

Totalement rénové, le grenier accueille une salle pratique pour les expositions et les réceptions. La toiture du bâtiment a dû être isolée par l'extérieur. 

Le coût total du projet avoisine les 3 millions d’euros. Province, services du Patrimoine et Office du tourisme ont apporté les deux tiers de la somme.

Sur le même thème : Extrait JT (03/05/2022)

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous