Journal du classique

John Williams bientôt retraité ? Le compositeur serait-il en train d’écrire la note finale de sa carrière au cinéma ?

Le compositeur américain John Williams, véritable légende vivante de la composition de musiques de films, a laissé entendre dans une interview que la partition qu’il est en train de composer pourrait être la dernière de sa carrière au cinéma.

Il est une légende vivante de la composition de musique de film. Ses musiques sont toutes aussi célèbres que les films et les scènes qu’elles ont accompagnées. Avec sa musique, il nous a fait frissonner dans Les dents de la mer, il nous a émus aux larmes dans E.T et la Liste de Schindler, il nous a émerveillés dans Harry Potter, il nous a fait rugir dans Jurassic Parc, il nous a transportés dans une galaxie fort fort lointaine, John Williams est sans conteste l’un des plus grands compositeurs de musique de film, adulé par le public et salué par la profession, détenteur de 52 nominations – rien que ça – aux Oscars, avec cinq statuettes à son actif, mais aussi lauréat de quatre Golden Globes, de sept BAFTA Awards et de 21 prix Grammy.

Sans John Williams, les vélos ne volent pas réellement

Steven Spielberg en 2016

John Williams, du haut de ses 90 ans qu’il vient de célébrer cette année, a accordé une interview publiée la semaine dernière par Associated Press, dans laquelle il parle de sa prochaine partition, qui sera celle d’Indiana Jones 5. Une partition à laquelle il est en train de poser les dernières notes, une partition qui pourrait également être la dernière musique de film du compositeur multiprimé. "En ce moment, je travaille sur 'Indiana Jones 5', dont Harrison Ford – qui est un peu plus jeune que moi – a annoncé, je pense, que ce sera son dernier film", peut-on lire dans l’interview de Williams, qui continue en disant "Alors, j’ai pensé : si Harrison peut le faire, alors peut-être que je le peux aussi."

A 90 ans, le compositeur considère que la composition d’une musique de film, qui, comme celle de Star Wars, demande six mois de travail, "est un long engagement" à ce stade de sa vie. Mais s’il pense à se retirer du cinéma, cela ne veut pas non plus dire qu’il ne souhaite plus composer. "Je ne veux pas qu’on me voie comme rejetant catégoriquement toute activité", a-t-il déclaré lors de son interview.

Ce n’est pas la première fois que John Williams annonce que sa prochaine partition sera la dernière. En 2018, le compositeur annonçait qu’il arrêterait après la composition du neuvième et dernier film de la saga Star Wars. Alors, comme le dit si bien l’adage, "il ne faut jamais dire jamais"…

Loading...

Une vie consacrée à la musique de film

John Towner Williams de son vrai nom, voit le jour aux États-Unis en 1932. Il est très tôt plongé dans le monde de la musique grâce à un père percussionniste de profession. Son géniteur travaillant pour la Radio CBS, John Williams a de nombreuses fois l’occasion de s’imprégner de l’ambiance des studios d’enregistrements. De là à passer à l’acte, il n’y a qu’un pas !

Il étudie à la Juilliard School, établissement de renom ayant déjà formé de nombreux artistes de notoriété internationale. Il y perfectionne ses talents au piano et assimile définitivement les secrets de la composition musicale.

Pour payer ses études, John Williams joue dans des clubs de jazz. Encouragé par son professeur Rosina Lhevinne, il se focalise sur la composition de partitions et reprend la route de Los Angeles.

Et c’est à 24 ans qu’il obtient un poste à la Twentieth Century Fox et qu’il fait ses débuts de compositeur pour le cinéma. Il contribue ainsi à de nombreuses musiques de films tels que "Gilligan’s island" en 1964, "Land of the giants" en 1968 ou encore "Jane Eyre" deux ans plus tard. Cette dernière collaboration lui apportera d’ailleurs un Emmy Awards.

Quelques années plus tard, il rencontre Steven Spielberg qui deviendra son alter ego en réalisation et là, c’est le succès garanti ! Il remporte un premier oscar avec les fameuses "Dents de la mer" (Jaws -1975), film qui a bien vieilli et dont les trouvailles musicales inspirent encore les compositeurs actuels.

A partir de là, les succès musicaux et les Oscars se succéderont ! Impossible de tout nommer mais parmi les grandes partitions de John Williams, il y a bien sûr "Star Wars", "Jurassic Parc" ou "E.T l’extraterrestre" ou encore les thèmes inoubliables d’Harry Potter, sans compter les Indiana Jones…

John Williams a également composé des concertos qui sont de véritables chefs-d’œuvre.

Sur le même sujet

Bande originale de Star Wars : la symphonie galactique de John Williams

Cinéma

Indiana Jones: des scènes mythiques dues à une dysenterie...

Entrez sans frapper

Articles recommandés pour vous