Dans l'air du temps

Johnny Hallyday et l’amulette de l’idole des jeunes

Johnny Hallyday au Musicorama de Paris en 1962, année de sortie de L’idole des jeunes

© Getty Images

Au lendemain de l’anniversaire de Johnny, Réal Siellez nous propose le tube qui a fait passer Johnny Hallyday d’étendard de la jeunesse à star pour tous.

Le 15 juin, c’est le jour de l’anniversaire de celui qui a fait sa première télé avec sa marraine Line Renaud le 18 avril 1960.

Loading...

Cette entrée médiatique est basée sur un mensonge, puisque Line Renaud présente Johnny Hallyday comme étant le fils d’un Américain du nom d’Hallyday. Mensonge puisque nous savons aujourd’hui que Johnny était le fils du Belge Léon Smett…

Johnny, l’idole des jeunes

En 1962, Johnny adapte une chanson sortie trois mois plus tôt aux États-Unis sans savoir alors que ce titre, Idole des jeunes, sera la bannière de sa vie, et son surnom éternel.

Et à l’époque, déjà, Johnny est l’un des artistes français qui vend le plus de titres… Mais l’opération séduction est imminente, et en effet, il frappe fort, mais sur une portion limitée du public qui l’attend, à savoir la jeunesse…

Grâce à ce titre, L’idole des jeunes, il va pouvoir faire l’unanimité, même chez ceux qui voyaient dans son blouson noir une mauvaise influence sur la jeunesse, parce que l’idole des jeunes raconte le quotidien de quelqu’un d’adulé, mais bien seul. Et c’est cette solitude qui lisse son image et provoque l’empathie d’un public de parents et de grands-parents… Et le clip vidéo en rajoute une couche, Johnny chante sur un pont, sous une pluie, la guitare dans l’étui comme en sortie de concert, seul dans le noir, les yeux dans le flou…

Loading...

Quelques jours seulement après la sortie de ce disque, Johnny Hallyday fait l’Olympia et est époustouflé par l’accueil que le public réserve à cette chanson : tout le public le chante déjà avec lui et lui réserve une acclamation à la fin de la chanson.

Ce titre est l’amulette de l’idole, une mélopée guitaresque chuchotée en fragilité, l’histoire d’un artiste qui épouse l’entièreté d’un public qui lui est fidèle jusqu’à aujourd’hui, et au-delà, en sortant de son statut d’être intouchable et parfait.

L’Idole des jeunes, un titre de Ricky Nelson, adapté en 1962 par Johnny Hallyday sur le 45 tours du même nom, c’était dans l’air du temps, ça l’est toujours.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous