Icône représentant un article audio.

Football

José Jeunechamps à propos de la Nations League : "Je me dis que les garçons doivent avoir une indigestion de ballon"

Complètement Foot spéciale Pays de Galles - Belgique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ce samedi soir, l'équipe de "Complètement Foot", avec David Houdret, Pascal Scimè et Clément Tainmont a reçu José Jeunechamps, le nouvel entraineur du RFC Seraing pour la saison 2022-2023. Le coach des Serésiens est notamment revenu sur son parcours, sa connaissance des clubs satellites, mais également sur la Nations League et sur la saison particulière qui s'annonce pour les clubs de Pro League avec une trève au mois de novembre en raison de la Coupe du Monde.   

Alors que les clubs de Jupiler Pro League commencent à préparer la saison 2022-2023, José Jeunechamps est revenu sur la Nations League et sa place dans le calendrier. "Moi j'ai déjà repris pour la nouvelle saison mais les joueurs sont toujours dans la saison précédente. Si on prend l'exemple d'Axel Witsel, il finit la Coupe du Monde, il prend deux-trois jours de congé et c'est reparti avec son club en championnat, où on lui demande tout de suite d'être performant. Puis il y a la Coupe d'Allemagne, on repart ensuite sur un match amical, la Champions League. Franchement aujourd'hui, on arrive à un point de non-retour pour moi." Le nouveau coach du RFC Seraing poursuit : "je ne parle pas d'un point de non-retour physiquement mais je parle mentalement. Avoir un peu faim de jouer, prendre du plaisir. Parfois je me dis que les garçons doivent avoir une indigestion de ballon." À propos du calendrier de cette Nations League, il conclut : "Je me dis respect les gars, car c'est vraiment un investissement difficile et compliqué. C'est ce que le supporter lambda ne voit pas. C'est beaucoup de travail, d'exigences, de soins, de récupération."

Particularité cette saison, le championnat belge connaitra une trève au début du mois de novembre pour laisser place à la Coupe du Monde qui se déroulera au Qatar. Quel impact cela a-t-il sur la préparation physique des joueurs ? Pour José Jeunechamps, "on peut un peu plus appuyer sur le champignon en fin de préparation. On aura joué 17 matches de championnat, on aura une plage de récupération, il faut réfléchir à la manière de la gérer. Réfléchir et écouter ce que les grands clubs vont faire, car c'est tout nouveau, c'est la première fois que ça arrive. Ca va être compliqué et très innovant en tout cas."

Abonnez-vous à nos podcasts "Complètement Foot"!

Loading...

Articles recommandés pour vous