RTBFPasser au contenu

Matin Première

Josef Schovanec : Le boom des cryptomonnaies, signe d'un effondrement financier imminent ?

La bulle de Josef Schovanec : la santé nous rattrape toujours, qui que l'on soit
05 août 2020 à 12:112 min
Par Josef Schovanec

Les non-autistes sont des gens étonnants. L’une des choses qui, depuis tant d’années, m’émerveille sans que je parvienne à en comprendre pleinement le mécanisme, c’est le fonctionnement de l’argent.

 

Les cryptomonnaies en plein boom

Les choses sont d’une simplicité désarmante : le gouvernement imprime des papiers colorés et dit aux gens :

" Ceci a de la valeur ". Et les gens y croient.

Des considérations enfantines, dira-t-on. A ceci près que le contexte actuel donne une teinte lugubre à tout cela. Une information dont on n’a quasiment pas parlé dans les médias : en plus de l’or, les cryptomonnaies sont ces jours-ci en plein boom.

Les cryptomonnaies, pour faire simple, sont des monnaies qui ne sont pas émises par un Etat ou une banque centrale, et que l’on peut fabriquer à la maison.

Non, cette fois il ne s’agit pas d’une bulle spéculative du Bitcoin, comme ce fut le cas fin 2017. D’ailleurs, il n’y a aucune publicité médiatique à cette montée en flèche.

Surtout, elle concerne avant tout les autres cryptomonnaies que le Bitcoin, à commencer par la deuxième plus grande cryptomonnaie, l’Ether, dont le prix a atteint des niveaux auxquels je ne m’attendais pas il y a un mois ou deux seulement, près de 400 dollars. Et plus de 11.000 dollars pour le Bitcoin.

Je devrais m’en réjouir, étant passionné de longue date des cryptomonnaies et j’en fabrique à mes heures perdues (je suis un mineur de cryptos, comme on dit dans le jargon). D’ailleurs, je pourrais en parler pendant des journées entières.

Les monnaies nationales s’effondrent

Ceci étant, je suis inquiet. Inquiet, car il est possible que ce ne soient pas tant les cryptos qui montent, mais les monnaies nationales traditionnelles qui commencent à s’effondrer, le dollar en premier. Avec la crise du Covid, les Etats passent pour la planche ultime de salut. Tout le monde, chaque secteur économique, veut avoir son plan d’aide gouvernemental.

En clair : de l’argent tombé du ciel étatique.

Pour le moment, l’immense majorité des gens demeurent convaincus que l’État peut garantir la valeur de cet argent ainsi que de l’argent qu’ils possèdent. Nul ne sait combien de temps cette croyance naïve durera encore, avec cette espèce de troc covidien :

Je me soumets à l’État en mettant un masque, et en échange l’État m’arrose d’argent magique.

La montée en puissance des cryptomonnaies peut être un signe que ce que l’on nomme le " smart money " doute déjà et sent venir la chute.

Le meilleur pour la fin. Le monde des cryptomonnaies est, cela ne vous surprendra pas, plein d’autistes. D’ailleurs, l’Ether, la deuxième plus grande monnaie qui monte tant ces jours-ci, a été créée par un ado bien de chez nous.

Les autistes, qui pratiquent naturellement la distanciation sociale, après avoir survécu au covid, survivront-ils à l’effondrement financier ? Ce serait une drôle de revanche des anormaux.

 

 

Sur le même sujet

22 avr. 2022 à 10:34
2 min
15 févr. 2022 à 06:53
3 min

Articles recommandés pour vous