RTBFPasser au contenu

Monde

Journaliste d'Al Jazeera tuée en Cisjordanie : l'Europe, les USA et l'ONU demandent une enquête

Des membres du Syndicat des journalistes palestiniens de Gaza participent à une manifestation dans la ville de Gaza, le 11 mai 2022, pour protester contre le meurtre de la journaliste d'Al Jazeera Shireen Abu Aqleh.
11 mai 2022 à 14:35 - mise à jour 11 mai 2022 à 16:461 min
Par RTBF Info et agences

L'Union européenne a condamné mercredi la mort de la journaliste américano-palestinienne Shireen Abu Akleh, tuée d'une balle dans la tête pendant une opération de l'armée israélienne en Cisjordanie occupée, et a exigé une enquête indépendante sur les circonstances de son décès.

"Il est essentiel qu'une enquête approfondie et indépendante clarifie dès que possible toutes les circonstances de ces incidents et que les responsables soient traduits en justice", a déclaré Peter Stano, porte-parole de Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, dans un communiqué.
 

Sujet de notre 13h:

Transparence

Les Etats-Unis aussi ont demandé qu'une enquête soit menée de manière "transparente" sur la mort de la journaliste tuée à Jénine, a déclaré l'ambassadrice américaine à l'ONU, Linda Thomas-Greenfield.

"Cela doit être étudié de manière transparente. Nous encourageons les deux parties à participer à cette enquête afin que nous puissions comprendre pourquoi cela s'est produit", a dit l'ambassadrice devant quelques journalistes, en soulignant que la "priorité absolue" des Etats-Unis était "la protection des citoyens américains et des journalistes".

"Consternation" à l'ONU

Le Haut commissariat de l'ONU aux droits de l'homme s'est dit "consterné".

"Nos services sont sur le terrain pour vérifier les faits", souligne le tweet exigeant que "l'impunité cesse" et réclamant une enquête "indépendante et transparente sur son meurtre".

Sur le même sujet

13 mai 2022 à 12:34
1 min
13 mai 2022 à 05:25
4 min

Articles recommandés pour vous