RTBFPasser au contenu
Rechercher

Viva for Life

Julie Zenatti : "Comment en 2021 autant d'enfants vivent sous le seuil de pauvreté ? C'est une aberration"

Julie Zenatti visite l'association Pré en bulle

Viva for Life

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

18 déc. 2021 à 19:22Temps de lecture2 min
Par François Saint-Amand

Julie Zenatti s'est mobilisée pour la cause Viva for Life. L'auteure-compositrice-interprète de 40 ans a visité l'association Pré-en-bulle et a appelé le public à faire des dons pour soutenir ce genre d'initiatives.

La pauvreté infantile peut toucher tout le monde. Julie Zenatti, mère de famille, se sent aussi concernée par Viva for Life.

L'artiste française a non seulement lancé plusieurs appels aux dons, mais elle s'est aussi rendue sur le terrain pour observer le travail d'une association. Elle a rendu visite à Estelle et son fils d'un an, Gabriel, à Pré-en-bulle, un service tournaisien d'accompagnement périnatal.

"Vivre dans la pauvreté n'est pas une fatalité"

Estelle a été contrainte d'élever son petit ange toute seule, son ex-compagnon ne reconnaissant pas ce dernier, né après un déni de grossesse. "J'essaie qu'il ait une belle vie avec sa maman" a-t-elle confié à Julie Zenatti, réservant tous ses efforts pour son enfant. "Quand lui il a besoin et que j'ai besoin, je pense d'abord à mon fils et après c'est moi".

Estelle prend donc son rôle de mère à cœur malgré les difficultés de la vie. Elle a osé demander de l'aide à l'association Pré-en-bulles dès la naissance de son fils. Gabriel a donc été pris en charge dès la naissance, notamment pour conseiller Estelle sur la manière de le laver.

Julie Zenatti a été sensible à l'incroyable résilience de cette maman : "J'ai vu une enfant devenir une maman, une femme indépendante et qui commence à accepter l'idée que sa vie peut être pleine de rêves et qu'elle a un champ de possibles infinis".

Celle qui a été révélée à travers le personnage de Fleur-de-Lys dans Notre-Dame de Paris rappelle que l'on ne choisit pas l'endroit où l'on naît. Mais chaque personne peut briser le cycle infernal de la pauvreté et s'en sortir grâce à l'aide d'associations. "Elle a trouvé autour d'elle des hommes et des femmes qui lui ont dit : 'Ce n'est pas une mauvaise chose. Vivre dans la pauvreté n'est pas une fatalité, on va te donner des armes pour changer ta vie'" ajoute-t-elle.

Julie Zenatti appelle aux dons pour Viva for Life

Viva for Life

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Julie Zenatti touchée par la cause Viva for Life

Julie Zenatti, qui a sorti son 8e album Refaire danser les fleurs, souhaitait à tout prix être présente pour soutenir Viva for Life. Mère de famille, elle est consciente qu'elle aurait pu aussi vivre la situation d'Estelle. Elle a surtout été frappée par le chiffre interpellant des 80.000 enfants de 0 à 6 ans vivant sous le seuil de pauvreté en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Comment aujourd'hui en 2021 autant d'enfants et de familles vivent sous le seuil de pauvreté ? C'est une aberration.

"En plus avec la crise qu'on traverse en ce moment l'écart est encore plus violent" déplore-t-elle. "Les enfants c'est l'avenir, c'est demain. Il faut donc qu'on leur tende la main. Viva for Life c'est ce que vous faites et c'est grâce à vous : alors merci, on continue, on ne lâche rien".

En 8 ans, Viva for Life a permis de financer 760 projets d’associations. Les fonds octroyés ont permis d’augmenter significativement la qualité de leurs interventions auprès des enfants et des familles précarisés.

Loading...

Blind test de Julie Zenatti dans le cube

Viva for Life

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Martin Godfroid

Sur le même sujet

Kid Noize à Viva for Life : "on pourrait très vite se retrouver à un enfant sur deux" en dessous du seuil de pauvreté

Viva for Life

Gérard Lenorman fait une belle surprise à nos animateurs à Viva for Life

Viva for Life

Articles recommandés pour vous