RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tipik - Pop Culture

Jurassic Park : 10 fun facts sur le film de 1993

Une scène tirée du premier volet de la saga, sorti en 1993.
09 juin 2022 à 06:30Temps de lecture3 min
Par Culture Club

Alors que sort au cinéma le 6e volet de la saga "Jurassic", on a décidé de retourner 30 ans en arrière, lors de la sortie du tout premier film. Réalisé par Steven Spielberg, le film avait conquis le public dès les premières heures après sa sortie. Voici quelques fun facts sur le tournage de ce premier volet.

Universal Pictures a eu du flair et Crichton de la chance

Le film est inspiré du roman "Jurassic Park" écrit par Michael Crichton. Jusque là, rien de très original. Mais quand on sait que les droits du bouquin ont été acquis par Universal Pictures avant même que ce dernier ait été publié, on se dit qu’Universal avait décidément visé très juste, vu le succès du film au box-office. Cette bonne affaire a quand même eu un coût : 2 millions de dollars, versés à Crichton en échange des droits, alors que d’après Crichton, le film n’a repris que 10 à 20% du contenu du livre. Bon c'est sûr, l'opération est restée nettement positive pour Universal Pictures.

Des réunions de sécurité au sujet du T. Rex

Non, l’équipe de tournage ne craignait pas que le dinosaure prenne réellement vie. Mais avec ses 5.500 kilos et son armature extrêmement puissante, le dinosaure aurait pu devenir un vrai danger si des précautions n’étaient pas prises pour les équipes présentes sur les lieux de tournage. C'est pour se prémunir d'un accident qu'un jeu de lumières spécifiques a été mis en place pour annoncer l’arrivée du T. Rex.

Un record au box office dès sa sortie

Aux USA, le film est sorti le vendredi 11 juin 1993. Dès le premier weekend, il a explosé le record au box-office, atteignant les 47 millions de dollars de recettes. Toutes les séances étaient sold out en quelques minutes. Le film a finalement atteint les 900 millions de dollars de recettes à travers le monde.

L’équipe a joué les dinosaures pour coller à la réalité

Les membres de l’équipe qui était en charge d’animer les dinosaures à l’écran ont eu l’ingénieuse idée de se filmer en train de jouer le rôle des dinosaures afin d’avoir des images desquelles ils pouvaient s’inspirer et ainsi créer des réactions et comportements de dinosaures plus réalistes.

Plusieurs acteurs célèbres ont failli être au casting

Si le casting final reprenait déjà de grands noms d'acteurs, certains famous people ont failli tenir un rôle dans ce premier volet. Pour le rôle d’Alan Grant, William Hurt et Harrison Ford ont tous deux été envisagés. Christina Ricci a bien failli incarner le personnage de Lex, et Sean Connery celui de John Hammond. Enfin, pour le rôle d’Ellie Sattler, Juliette Binoche et Robin Wright faisaient partie de la shortlist.

Un ouragan a frappé le plateau de tournage

Lors du tournage de ce premier volet, l’ouragan Iniki a frappé l’île sur laquelle il se tenait, à savoir l’île hawaïenne de Kauai. La violence de l'ouragan n’a pourtant pas empêché Richard Attenborough, qui jouait le rôle de John Hammond, de dormir pendant la majeure partie du temps où l’ouragan frappait.

Des découvertes scientifiques ont profité à Spielberg en plein tournage

Alors que le film était seulement en train d’être tourné, une équipe de paléontologues a découvert le premier squelette d’Utahraptor, une espèce de dinosaure. Et on peut dire que cette découverte a bien sauvé la peau de Spielberg qui s’entêtait à faire figurer dans son film un dinosaure qui n’avait jamais été documenté par aucun reste fossile. L’équipe qui travaillait avec Spielberg l’alertait sur le fait que le dinosaure qu’il mettait en scène n’existait pas. Jusqu’à la découverte de l’Utahraptor en 1992. C’est ce qui s’appelle être sauvé de justesse.

Plusieurs cris d’animaux ont été mixés pour créer ceux des dinosaures

Pour parvenir à un bruitage suffisamment effrayant pour un animal de la trempe du T. Rex, les ingénieurs du son ont mélangé le cri de l’alligator, du bébé éléphant et du tigre. Plutôt original !


Spielberg avait un conflit d’agenda entre deux films

Alors qu’il avait déjà accepté de réaliser Jurassic Park, Steven Spielberg voulait avant tout se consacrer à son projet de toujours, à savoir La liste de Schindler, un projet de film qu'il affectionnait particulièrement. Pour respecter le timing et que Jurassic soit tourné avant La liste de Schindler, le président d’Universal lui a dit qu’il ne donnerait le feu vert à La liste de Schindler que si Spielberg réalisait d’abord Jurassic Park. Raison pour laquelle les 2 films sont tous deux sortis en 1993, Spielberg ayant enchaîné les 2 projets. Dès que le tournage de Jurassic Park s'est achevé, Spielberg a filé en Pologne pour lancer le tournage de La liste de Schindler. Et il a donc assuré la post-prod de Jurassic Park depuis la Pologne.

Les dinosaures n’apparaissent que pendant 15 minutes de film

Eh oui, l'affiche du film a beau montrer un très gros spécimen, les dinosaures n'apparaissent que très peu à l'écran. Si l’on additionne toutes les secondes d’apparition des dinosaures, on se rend compte qu’on les voit pendant 15 minutes, soit un peu plus de 10% de la durée totale du film. Vu les moyens techniques et humains que demandait chacune de ces apparitions, on peut comprendre qu’on les ait si peu vus.

Sur le même sujet

Juliette Bincohe a dit "non" à Spielberg 3 fois

Tipik

Découvrez la bande-annonce réjouissante de "Jurassic World 3", prochain blockbuster de l'été

Tipik - Pop Culture

Articles recommandés pour vous