Belgique

Jusqu’au 30 juin, téléphoner au volant dans l’arrondissement de Hal-Vilvorde entraînera une suspension du permis de conduire

Téléphoner au volant

© Getty Images

25 avr. 2022 à 20:02Temps de lecture1 min
Par Belga

Les conducteurs surpris en train d’utiliser leur téléphone portable au volant dans l’arrondissement de Hal-Vilvorde entre le 1er mai et le 30 juin perdront immédiatement leur permis de conduire. "Toutes les zones de police de l’arrondissement sont autorisées à révoquer immédiatement le permis de conduire pour une durée de 8 jours", a indiqué lundi soir le parquet de Hal-Vilvorde.

"Ces dernières années, l’usage du téléphone portable au volant a considérablement augmenté", a déclaré une porte-parole du parquet. "Une enquête européenne a montré qu’un conducteur belge sur quatre lit ou envoie des messages en conduisant, et qu’un sur six n’utilise pas la téléphonie mains libres au volant. Un dixième des conducteurs indique avoir déjà, de cette façon, eu, ou failli avoir, un accident."

Selon l’institut de sécurité routière Vias, 8% des accidents mortels sont liés à l’utilisation de téléphones portables au volant, ajoute la porte-parole du parquet. "On estime que cela représenterait environ 50 morts et 4500 blessés par an".

"Les conducteurs dont le permis de conduire serait immédiatement retiré devront en répondre devant les tribunaux de police de Vilvorde et de Hal en septembre", a encore précisé Carol Vercarre. "Ils risquent une amende de 240 à 4000 euros, et un retrait de permis de 8 jours à 5 ans.

Sur le même sujet

Téléphone au volant : 300 retraits de permis en deux semaines dans l’arrondissement de Hal-Vilvorde, qui applique la "tolérance zéro"

Un système d'alerte pour arrêter de téléphoner au volant à l'étude

Articles recommandés pour vous