RTBFPasser au contenu
Rechercher

Kanye West quitte la plateforme de streaming qu'il a cofondé

Kanye West quitte la plateforme de streaming qu'il a cofondé
03 juil. 2017 à 15:30Temps de lecture1 min
Par Arnaud Laurent

Tidal, c'est la plateforme de streaming musical initiée par le rappeur Jay-Z. Dans les figures de proue, on croise Kanye West, rappeur iconique connu pour ses opinions et son excentricité. Ce dernier avait d'ailleurs activement participé au déploiement de Tidal et promouvait le service en lui donnant des exclusivités de contenu, notamment sur son dernier album. 

Des dettes comme motif de départ

Sauf que Kanye a des dettes, beaucoup de dettes. Et qu'un service de streaming n'est pas forcément rentable pendant sa jeunesse, et doit 3 millions de dollars au rappeur. Business is business, et le rappeur aurait claqué la porte du service qu'il a cofondé, emportant avec lui son contenu musical et ses exclusivités. Pour rappel, l'album "The Life Of Pablo" était sorti en exclusivité avant d'arriver sur Spotify et sur Apple Music quelques semaines plus tard.

"Les exclusivités tuent le marché de la musique"

Le bonhomme avait déjà exprimé ses ressentiments envers la guerre d'exclusivité que se livrent Tidal et Apple, avec une série de tweets bien sentis, rapidement supprimés après leur publication. 

En août de l'année dernière, un autre rappeur a défrayé la chronique par rapport à ces exclusivités. Frank Ocean avait publié un "faux" album pour contourner les consignes de sa maison de disques et offrir une exclusivité sur le "vrai" album Blonde, à Apple. Universal a alors cessé toutes exclusivités pour les services de streaming, avortant les plans marketing à venir de ses autres artistes.

De leurs côtés, Apple et Tidal aiment toujours utiliser ce genre d'exclusivité comme un argument marketing. 

Sur le même sujet

Yeezy Beauty : une première ligne de cosmétiques et de make-up pour Kanye West ?

Beauté

Articles recommandés pour vous