RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Karel Geraerts présenté à l’Union Saint-Gilloise : "Mazzu m’a demandé de le suivre mais je voulais relever ce challenge"

Karel Geraerts
09 juin 2022 à 10:38 - mise à jour 09 juin 2022 à 10:38Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda et Christophe Reculez

Karel Geraerts a été présenté à la presse ce jeudi midi quelques minutes après l’annonce officielle de sa nomination au poste d’entraîneur principal de l’Union Saint-Gilloise. Entraîneur adjoint au Parc Duden depuis 3 saisons, l’ancien international était le premier choix de la direction et a signé un contrat à durée indéterminée.

Devant les journalistes, Geraerts s’est dit ravi de la mission qui lui a été confiée. "Dès que j’ai appris que le club me voulait j’étais heureux et fier. Je ne m’attendais pas spécialement à ce choix mais je suis heureux qu’il ait été fait assez vite. Je savais que j’allais accepter directement."

L’ancien joueur du Club de Bruges et du Standard (notamment) mise sur sa connaissance du club pour palier le manque d’expérience à ce poste. "C’est vrai que c’est ma première expérience mais je suis là depuis 3 ans. Je connais le projet. Et c’est bien de commencer par un endroit que l’on connaît. Suis-je prêt ? On ne sait jamais quand on est prêt. Mais la situation a changé. Il y a quelques semaines, rien ne laissait présager cela. Même si je me doutais qu’il y aurait de l’intérêt pour Felice, comme pour nos joueurs", a affirmé Geraerts qui aurait pu suivre Felice Mazzu à Anderlecht.

"Il m’a proposé d’aller avec lui. Je l’ai écouté mais j’ai vite pris la décision de relever le challenge de l’Union. Les supporters étaient déçus du départ de Felice et je les comprends. Ils avaient une relation particulière."

"Faire du beau football", le premier objectif de Geraerts

Karel Geraerts aux côtés de Teddy Teuma
Karel Geraerts aux côtés de Teddy Teuma © Tous droits réservés

Le nouvel entraîneur de l’Union a ensuite évoqué ses qualités et les objectifs que l’Union peut raisonnablement se poser pour la saison qui arrive. "J’ai eu une grosse carrière de joueur, j’ai appris comme T2 avec Felice. Je vais faire un mix de ça. Et ajouter ma vision. Tout en respectant ce qu’est le club et sa philosophie. Est-ce possible de faire aussi bien que cette année ? Je suis optimiste. On aura la Coupe d’Europe. Je veux surfer sur cette vague d’enthousiasme qui règne dans le club. Il n’y a pas de raison que cela change. Notre objectif sera de faire du beau football et des résultats. Le reste suivra. Je ne veux pas parler de play-off maintenant. On verra au fur et à mesure."

Karel Geraerts ne va pas tarder à se mettre au boulot avec son noyau. La reprise des entraînements est en effet prévue le 20 juin. Mais avec quel effectif sous ses ordres ? "Pour les futurs joueurs, je n’ai aucune garantie mais je sais que le club travaille. Et que des joueurs compatibles avec la philosophie du club vont arriver. J’ai aussi eu des contacts avec nos joueurs actuels. Pour clarifier la situation. Mais je ne sais pas qui bougera ou pas. En tout cas, je fais confiance à ma direction ".

Le président Muzio : "Geraerts a montré qu’il était un vrai leader"

Le président du club Alex Muzio s’est également exprimé par communiqué. Il s’est dit heureux de ce choix.

"La première fois que j’ai rencontré Karel, j’étais impressionné par son attitude positive et sa sincérité. Ces qualités se sont davantage vues durant les saisons écoulées. Durant toutes ces années, il a montré qu’il était un vrai leader et qu’il disposait d’énormément de connaissances et de savoir-faire. L’ensemble du club est donc satisfait de voir Karel prendre les rênes de notre équipe première", a-t-il déclaré.

Sur le même sujet

Philippe Bormans, CEO de l’Union : "Trois clubs sont sur Nielsen, il y a 50% de chance qu’il parte"

Jupiler Pro League

Articles recommandés pour vous