Euro féminin

Kathrin Hendrich, une Belge en finale de l’Euro féminin 2022

Kathrin Hendrich lors de la demi-finale face à la France.

© AFP or licensors

30 juil. 2022 à 08:00Temps de lecture2 min
Par Jâd El Nakadi

Dimanche soir, dans un stade de Wembley plein à craquer, se déroulera la finale de l’Euro féminin 2022. Une finale à laquelle ne participeront pas les Red Flames, éliminées en 1/4 face à la Suède, mais lors de laquelle une Belge sera sur la pelouse. Présentation de Kathrin Hendrich, née en Belgique et titulaire au sein de la défense allemande.

Kathrin Hendrich est à 90 minutes, ou un peu plus si affinités (en cas de prolongations), d’atteindre le sommet du football européen. Pour ce faire, la Mannschaft devra prendre le meilleur sur l’Angleterre, pays hôte de la compétition. Titulaire indiscutable depuis le début de l’Euro avec l’Allemagne, Hendrich, 30 ans, aurait également pu porter le maillot de la Belgique…

Hendrich est née à Eupen, dans la province de Liège, il y a un peu plus de 30 ans. C’est dans cette même ville qu’elle fait ses premiers pas dans le monde du football à l’âge de sept ans. Avec trois frères, Kathrin prend rapidement goût au ballon rond. Ses parents refusent dans un premier temps de l’inscrire au FC Eupen mais finissent par craquer. Elle évoluera quatre ans aux côtés de garçons dans la cité des Pandas avant de s’envoler pour l’Allemagne.

Hendrich traverse la frontière allemande à l’âge de 11 ans

Karthrin n’a alors que 11 ans quand elle débarque au FC Teutonia Weiden, club situé proche de la frontière belge. Pour la première fois, elle est entourée uniquement de filles. Six ans plus tard, en 2009, elle découvre la Bundesliga Féminine avec le Bayer Leverkusen (2009-2014). Ses bonnes performances lui permettent de rejoindre Francfort en 2014, avec qui elle remporte la Ligue des Champions dès sa première saison. La Germano-belge continue ensuite son petit tour d’Allemagne et signe au grand Bayern Munich (2018-2020), avant de rejoindre Wolfsburg. La défenseuse centrale, qui peut également évoluer sur le côté droit, réalise une saison 2021-2022 exceptionnelle, remportant le titre de champion d’Allemagne et mettant la main sur la Coupe par la même occasion. Une préparation idéale à l’Euro féminin.

Championne olympique en 2016

En sélection, Kathrin Hendrich, qui a la double nationalité, a rapidement tranché entre la Belgique et l’Allemagne. Dès ses 15 ans, elle est appelée par l’Allemagne et petit à petit, Kathrin gravit les échelons jusqu’à gagner une première Coupe d’Europe avec les moins de 19 ans en 2011. C’est en 2014 qu’elle connaît sa première sélection avec la Mannschaft, lors d’une rencontre amicale face au Canada. Deux ans plus tard, elle est sacrée championne olympique au Brésil. "C’était un moment formidable. J’ai appris beaucoup de choses. Je n’ai pas joué mais je me suis senti comme une pièce de l’équipe. Je suis très fière d’avoir eu la médaille d’or", avait confié la défenseuse à la RTBF en 2016.

Âgée de 30 ans, Kathrin Hendrich, qui occupe désormais un rôle majeur dans l’équipe entraînée par Silvia Reid, a une occasion en or de remporter un nouveau trophée avec l’Allemagne. Et comme en 2016, elle pourrait avoir une petite pensée pour la Belgique si elle venait à soulever la Coupe : "Je me sens aussi Belge. Je suis souvent en Belgique pour rendre visite à ma famille et mes amis. Parfois la Belgique me manque un peu".

Sur le même sujet

Qui pour succéder à Anderlecht ? Après l’Euro féminin, voici déjà le retour de la Super League dames

Football

Articles recommandés pour vous