Tipik

Keep it Proud : la Pride s’exporte à travers toute la Fédération Wallonie-Bruxelles

17 mai 2022 à 06:00Temps de lecture2 min
Par Tipik

Ce mardi soir sur Tipik, à partir de 20h05, la Belgian Pride s'exporte dans toute la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Dans Keep It Proud, plusieurs personnalités hautes en couleur alliées aux Maisons Arc-en-Ciel de Wallonie ont décidé de relever des défis pour porter haut les couleurs LGBTQIA+. Au programme : sport, danse, musique et actions coups de poing pour imposer la thématique LGBTQIA+ sur la place publique et visibiliser au maximum les minorités de genre ou sexuelles. Bénédicte Deprez est aux commandes de ce prime 100% inclusif.

  • À Louvain-La-Neuve, dans le Brabant Wallon,

Des membres du cercle étudiant LGBTQIA+ " CHELLN " ont décidé de marquer un grand coup lors du Welcome Spring Festival 2022, l’un des plus grands festivals gratuits de Fédération Wallonie-Bruxelles. Leur défi : surprendre le duo Coline et Toitoine lors de leur concert et plus particulièrement lors de l’interprétation de leur chanson " La salle aux Lumières ", dans laquelle la chanteuse Coline fait son coming-out.

  • À Mettet dans le Namurois

L’équipe de vélo de Sylvia a décidé de lui faire une surprise de taille. Sylvia est une athlète transgenre, championne du monde de Duathlon. La transition de cette maman de trois enfants n’a pas été un long fleuve tranquille, surtout vis-à-vis de son entourage. Son club de Cyclisme a donc décidé de lui rappeler à quel point elle comptait pour eux.

  • À Charleroi, on retrouve Lionel.

Il est homosexuel et d’origine camerounaise, il a fui son pays car il ne pouvait pas y vivre pleinement sa vie. Il y a subi plusieurs formes de discriminations. Charleroi est sa terre d’accueille et pour marquer le coup, il s’est lancé le défi d’accrocher un gigantesque drapeau arc-en-ciel de plus de 50 mètres carrés sur l’une des plus haute tour de la ville !

  • Dans la province du Luxembourg

Les maisons arc-en-ciel de Gaume et de Virton ont décidé de prendre d’assaut l’une des forteresses les plus imprenables du pays : le château de Bouillon. Armés de drapeaux et de ballons de couleurs, ils sont déterminés à faire parler d’eux. Leur objectif ultime : hisser leurs couleurs en haut de la tour d’Autriche et remplacer  le drapeau des Croisés, qui n’a historiquement jamais été délogé de sa place.

  • À Liège, le collectif " Les Broussailles " à donné rendez-vous à Béné Deprez sur l’esplanade de la Média Cité.

Cette ligue de football inclusive veut porter sur la place publique la question de l’inclusion dans le sport. Leur défi : installer un terrain de foot en plein milieu de la ville et tenter de faire exploser le compteur de goals ! Pour elles, un but marqué est un préjugé détruit !

  • Enfin, à Bruxelles sur la Grand-Place

Joëlle et le Brussels Gay Sport ont fait le pari fou d’organiser un événement assez particulier sur la Grand-Place : un cours de Tango Queer, aussi appelé " Tango Non-Genré ". Un cours ouvert à tous, mais particulièrement aux seniors LGBTQIA+, assez invisibilisés dans notre société. C’est notamment le combat de Marian Lens, l’une des participantes ! Cerise sur le gâteau : Joëlle et le BGS ont également tenté d’obtenir l’autorisation d’illuminer la Grand Place aux couleurs arc-en-ciel…

 

A suivre ce mardi 17 mai sur Tipik 20h05, suivi du film Eté 85.

Sur le même sujet

Dans la bonne humeur et la diversité, 70.000 personnes se sont retrouvées dans les rues de Bruxelles pour le retour de la Zinneke Parade

Regions Bruxelles

Articles recommandés pour vous