Icône représentant un article video.

Jupiler Pro League

Ken Nkuba, l'invité de La Tribune, "flatté" par les propos de Roberto Martinez : "Il faut rester les pieds sur terre, beaucoup de jeunes montent et redescendent aussi vite"

Ken Nkuba, l'invité de La Tribune, "flatté" par les propos de Roberto Martinez : "Il faut rester les pieds sur terre, beaucoup de jeunes montent et redescendent aussi vite"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

03 oct. 2022 à 20:15Temps de lecture2 min
Par Cédric Lizin avec Pierre Deprez et Thomas Van Der Linden

Ken Nkuba, le nouvel ailier droit du Sporting de Charleroi, était l'invité de Benjamin Deceuninck sur le plateau de l'émission La Tribune ce lundi soir. Le jeune joueur de vingt ans, auteur de quatre assists lors des six dernières journées de Pro League, a notamment "offert" le but décisif à Ryota Morioka lors de la victoire des Zèbres à Anderlecht ce week-end.

"On a fait le job à Anderlecht, mais il y a un gros match qui nous attend dimanche, a expliqué le Montois d'origine sur le plateau de La TribuneOn va tout faire pour gagner au Standard, c’est un match super important pour nos supporters !"

Jouer à Charleroi face au Standard, ce ne sera pas une première pour Ken Nkuba, qui a pourtant passé plus d’un an (403 jours) sans jouer à cause d’une grave blessure au genou survenue lors de sa toute première titularisation avec les Carolos, le 15 décembre 2020.

"Aujourd’hui, cela fait ma force, a affirmé l'international U21. Ce moment n’a pas été facile à gérer, mais ma foi m’a énormément aidé là-dedans. Une blessure pareille, c’est un peu un reset : une remise en question globale, une grosse introspection sur soi-même, pour essayer de revenir de la meilleure des manières, et prouver à tout le monde qu’on a les qualités pour rebondir après une telle épreuve. Maintenant, cela fait partie de mon histoire, et si je pouvais la changer, je ne la changerais pas ! Je suis fier de pouvoir le raconter aux autres, et aux plus jeunes que moi. J’apporterai cette expérience partout avec moi pour pouvoir raconter que je suis sorti de cette épreuve et que je joue de nouveau au foot."

Ses prestations ont fait de lui un Diablotin et ont tapé dans l'œil de Roberto Martinez. "Je pense que Ken possède un profil très spécifique, a souligné le sélectionneur fédéral au micro de la RTBF plus tôt dans la journée. On a beaucoup apprécié ses progrès lors des douze derniers mois. Depuis l’arrivée du nouveau coach à Charleroi, il doit s’adapter à ce nouveau rôle d’ailier et certains joueurs offensifs n’en sont pas capables. Mais je trouve Ken fantastique dans sa gestion des tâches défensives, des grands espaces. Il a été une belle trouvaille pour les Diablotins et je pense qu’il a un grand avenir avec les Diables Rouges car être capable de jouer sur les deux flancs, être performant offensivement et bon défensivement, c’est un profil recherché dans le football."

"C’est flatteur, et je serais un menteur si je disais que cela ne m’a pas flatté !, a souri Ken Nkuba. Mais dans le foot d’aujourd’hui, il y a beaucoup de jeunes joueurs qui montent et qui redescendent aussi vite. Pour accomplir tout cela, il faut rester les pieds sur terre, continuer à travailler sans forcément regarder tout ce qu’il se passe autour. Tôt ou tard, quand ce sera le bon moment et qu’il estimera que je serai prêt, dans mon club ou en équipe nationale de jeunes, cela se passera pour le mieux."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous