RTBFPasser au contenu
Rechercher

Athlétisme

Kevin et Dylan Borlée en pleine forme avant les Mondiaux : "L’ambition avec l’équipe est d’abord d’aller en finale"

Kévin Borlée avant les Mondiaux d’athlétisme.
30 juin 2022 à 17:18Temps de lecture1 min
Par Belga (édité par Jâd El Nakadi)

Kevin Borlée va disputer ses septièmes championnats du monde d’athlétisme du 15 au 24 juillet à Eugene aux Etats-Unis. "Un exploit ? Ce n’est pas à moi de le dire" a répondu le capitaine des Tornados. "Cela fait plaisir. J’ai beaucoup travaillé pour y être. Je pense être fort, mais je risque de manquer de spécifique avec mes problèmes d’ischios en mai et de dos récemment. Avec les deux semaines qui restent j’espère aller chercher le petit truc en plus pour la vitesse."

"L’ambition à Eugene avec l’équipe c’est d’abord d’aller en finale. Cela va aller très très vite. Il va falloir être tactiquement efficace. En finale, on sait que tout est possible, accrocher le wagon de tête. Les États-Unis sont incroyables. Derrière il va falloir se qualifier et être dans nos meilleures dispositions pour aller chercher une médaille. En individuel, si j’arrive à bien travailler dans les deux prochaines semaines, je peux aller très vite. Mais je veux surtout profiter de mes championnats. Je n’en ai plus beaucoup devant moi."

Dylan Borlée, le "petit" frère, a connu le meilleur printemps de sa carrière qui s’est traduit par son record personnel (45.18). "Je me sens bien autant dans les jambes que dans la tête. Je suis confiant pour partir à Eugene". Il est vrai qu’il s’est qualifié pour son premier Mondial sur le plan individuel. "Je suis heureux d’être récompensé. Je veux aller chercher mon record, ce sera un de mes objectifs. Cela passe par trouver des bonnes sensations et du plaisir en course. Si c’est le cas, j’espère passer en demi-finales et là réussir un bon chrono".

Il est aussi un membre à part entière des Tornados et là aussi la confiance règne parmi les champions du monde en salle du relais 4x400 m. "On voit avec l’équipe que tout le monde est bien. On a beaucoup d’espoir", a encore ajouté Dylan Borlée.

Articles recommandés pour vous