RTBFPasser au contenu
Rechercher

Ladies in Rock

Kiki Dee, la Femme Derrière l’Immense Duo ''Don’t Go Breaking My Heart''

06 févr. 2022 à 18:00Temps de lecture3 min
Par Delphine Ysaye

Avec plus de 40 singles à son actif Kiki Dee, grande amie d’Elton John, a régulièrement grimpé en haut des charts dans les années 70. Pauline Matthews, de son vrai nom, a aussi été la première britannique blanche à signer avec la Motown Records.

Delphine Ysaye présente le portrait d’icônes féminines qui ont marqué le monde du rock, le dimanche de 19h à 20h sur Classic 21 !

Loading...

La chanteuse nait le 6 mars 1947 à Little Horton en Angleterre. Petite elle chante lors de fêtes de famille et de Noël attirant ainsi l’attention de tous. Un brillant stratagème étant la plus jeune de trois enfants. Son initiation à la musique se fait dans les années 50 par son frère aîné qui écoute passionnément Elvis mais aussi Jerry Lee Lewis et Fats Domino. Son père croit en elle et la pousse à se lancer. Début soixante elle entame sa carrière musicale comme chanteuse au sein d’un petit groupe de studio de Bradford. Elle se fait vite remarquer et devient choriste pour Dusty Springfield. Le manager de Dusty devient également le sien et lui décroche un contrat chez Fontana Records en 1963. Elle a à peine 16 ans !

C’est lors de la sortie de ses premiers singles que Pauline devient Kiki Dee. Dans les sixties il est courant de prendre un pseudo. La maison de disque propose Kinky Dee. Kinky signifiant Coquine. Pauline rêve d’une carrière à long terme et pense que ce surnom fait trop "stripteaseuse". Elle tranche, cela sera Kiki Dee !

Loading...
Loading...

Pauline a une voix particulière, une voix blanche qui sonne pourtant si noire. Kiki c’est la soul aux yeux bleus. Le premier succès de sa carrière arrive en 66 avec la sortie de son single "Why don’t I Run Away from You". Ce titre lui permet de signer son fameux contrat en 69 avec le prestigieux label Motown devenant alors la première artiste britannique "blanche" à enregistrer chez eux. Malheureusement le succès n’est pas celui escompté. De retour en Angleterre, elle rencontre Elton John. Le coup de foudre amical est immédiat. Elle signe donc en 73 pour le label Rocket Records la maison de production de l’artiste, enregistrant son premier succès international "Amoureuse", la reprise du titre de Véronique Sanson.

Loading...
Loading...

L’année d’après elle enchaîne avec l’album et le single "I’ve Got the Music in Me". Le succès est fracassant et lui offre les premières parties des tournées mondiales d’Elton. Après ces longues tournées internationales, elle revient en studio en 76 pour enregistrer LE plus grand succès de sa carrière. C’est un duo qui l’a fait entrer dans l’Histoire, avec Elton John "Don’t go Breaking my Heart". Le titre se classe en première place du chart national anglais, et au Billboard Hot 100 U.S. Kiki Dee et Elton semble alors incarner le couple idéal. Ce qui fait sourire l’artiste car Elton n’avouera que bien plus tard son orientation sexuelle. Les seventies sont l’apogée de sa carrière. Elle travaille encore souvent avec Elton. En 1981 sur la reprise de "Loving you is Sweeter than Ever", en 82 en tant que choriste sur l’album "Too Low for Zero" ou encore en 93 sur la reprise de "True Love". En 50 ans d’amitié Elton n’a jamais manqué de lui offrir pour son anniversaire une orchidée dans un pot. Le jardin de Kiki en est orné.

Loading...
Loading...

Dans les années 1980, Kiki Dee se lance dans le théâtre à Broadway et occupe pendant quatre ans le rôle principal dans la comédie musicale ''Blood Brothers''. Grâce aux encouragements d’Elton John Kiki commence à écrire ses propres chansons. Il a fallu quelqu’un comme Elton, qui croyait en elle en tant qu’écrivain, pour lui donner cette confiance pour continuer. Ce fut une révélation pour elle d’entendre une chanson qu’elle avait écrite, jouée par les meilleurs musiciens. Sur ses derniers albums Kiki pose sa voix sur des ballades acoustiques et des airs bluesy loin de la fièvre du disco.

Loading...
Loading...

À 40 ans, Kiki est atteinte d’un cancer de l’utérus. Un cancer qu’elle vaincra mais non sans conséquence. Elle ne pourra jamais avoir d’enfant. Aujourd’hui âgée de 74 ans, Kiki est célibataire ne s’étant jamais mariée, elle vit dans un beau cottage du village de Hertfordshire. Si le succès s’est tari au fil des ans, Kiki a malgré tout continué à arpenter les scènes du monde entier.

Loading...

Kiki Dee semble légèrement impressionnée par sa propre carrière et satisfaite d’avoir encore la possibilité d’écrire et de se produire. "Tant que l’envie est là et qu’on sent qu’il y a de bonnes chansons à écrire, on va continuer. C’est tout ce que vous pouvez faire, vraiment si vous pouvez durer aussi longtemps et gagner votre vie en faisant de la musique, alors vous vous débrouillez bien." En 2019 elle sortait une compilation "Gold", un greatest hits de 3 cd rassemblant pour la première fois l’intégralité de ses 45 succès sur différents labels.

Loading...

En partenariat avec

Télépro

De Patti Smith à Debbie Harry, en passant par Janis Joplin, toutes ces femmes ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique que Delphine Ysaye met en lumière le dimanche entre 19 et 20h sur Classic 21, la radio Rock'N'Pop.

Sur le même sujet

Edie Brickell, la Bohémienne du Rock

Ladies in Rock

Florence Welch, le nouvel album ''Dance Fever''

Ladies in Rock

Articles recommandés pour vous