Kirghizistan : les législatives se déroulent ce dimanche dans un climat de tensions

© AFP or licensors

28 nov. 2021 à 10:30Temps de lecture1 min
Par AFP

Les Kirghiz votaient dimanche lors de législatives dans un contexte tendu, les autorités affirmant avoir déjoué un coup d’Etat, soulevant la crainte de nouvelles turbulences dans ce pays pauvre d’Asie centrale.

Depuis son indépendance en 1991, cette ex-république soviétique, située aux frontières du Kazakhstan et de la Chine, a vu trois de ses dirigeants contraints de quitter leurs fonctions après des manifestations violentes, en 2005, 2010 et 2020.

L’actuel président, Sadyr Japarov, qui s’est hissé au pouvoir après les heurts ayant suivi les législatives d’octobre 2020, jouit d’un soutien populaire significatif qui devrait lui offrir un Parlement loyal.

Mais ses critiques dénoncent ses tendances autoritaires, illustrées par l’arrestation de rivaux et une réforme qui a renforcé ses prérogatives au détriment des députés.

Dimanche, 21 partis et des centaines de candidats participent au vote pour se répartir les 90 sièges du Parlement.

Les bureaux ont ouvert à 8h (2h GMT) et les premiers résultats sont attendus peu après leur fermeture à 20h (14h GMT). Le président Japarov a voté à Bichkek, la capitale, et appelé ses compatriotes à faire de même pour "l’avenir" du pays.

L’élection est un test pour la stabilité de cet Etat de 6,5 millions d’habitants à majorité musulmane, réputé autant pour ses crises politiques que ses sublimes paysages montagneux et ses traditions nomades.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous