RTBFPasser au contenu
Rechercher

Journal du classique

Klaus Mäkelä, 26 ans, nommé chef d’orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam

15 juin 2022 à 11:49Temps de lecture1 min
Par Paula Floch

L’orchestre du Concertglouw d’Amsterdam vient d’annoncer la nomination du jeune prodige Klaus Mäkelä , d’abord en tant qu’associé artistique dès la saison prochaine, puis comme chef d’orchestre à partir de 2027.

Klaus Mäkelä rencontre sa vocation très tôt. D’abord violoncelliste de haut niveau, il aborde la direction d’orchestre avec une grande pédagogue, Jorma Panula, au sein de l’Acédémie Sibellius alors qu’il n’a que 12 ans. Tout petit, il chantait dans le chœur de l’Opéra de Finlande et se visualisait déjà à travers le chef, nous dit Laurant Bayle, ancien directeur de la Cité de la Musique à Paris.

Loading...

Dès 2017, à 21 ans, le jeune homme fait ses débuts avec l’Orchestre symphonique de la radio suédoise. Puis c’est à partir de la saison 2018-2019 que sa carrière décolle véritablement. Il est artiste associé de la Tapiola Sinfonietta, directeur artistique du festival de musique de Turku, fait ses débuts à l’Orchestre de Bamberg, à l’Orchestre national de Lyon, ou à l’Orchestre de la radio de Francfort.

En juin 2019 il dirige l’Orchestre de Paris : " À 24 ans, il a la maturité d’un chef de 30 ans" s’exclame Laurent Bayle, et ajoute : " Je n’ai pas d’exemples de chefs aussi précoces que ça." A 24 ans, il devient alors le conseiller musical puis le directeur musical de l’Orchestre de Paris.

Mais à cette précocité musicale se conjugue une grande humanité. La relation entre un chef et son orchestre est complexe, ça passe ou ça casse. Et avec lui l’orchestre se sent respecté, écouté, estimé. C’est ce que raconte le premier alto de la Philharmonie de Paris : "Il n’a pas dix ans d’expérience, mais il s’y prend bien, n’est pas tendu et respecte les musiciens." Un chef qui séduit tous les orchestres qu’il rencontre.

Cette excellente nouvelle est contrebalancée par le départ d’un élément important du Concertglouw : Sylvia Huang est nommée Concertmaster à l’orchestre de la Monnaie, et quitte donc son poste de violoniste au sein du Concertglouw.

Un télescopage heureux, qui apporte un vent de fraîcheur sur le paysage orchestral des Pays-Bas et de la Belgique.

Articles recommandés pour vous