RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'Afsca met en garde : de l’ecstasy dans des bouteilles d'une grande marque de champagne vendues en ligne

25 févr. 2022 à 16:03Temps de lecture1 min
Par Belga

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) met vendredi en garde les consommateurs quant à la présence potentielle de MDMA (ecstasy) dans des bouteilles de champagne de la marque Moët & Chandon vendues en ligne, après qu’une dizaine d’intoxications ont été rapportées aux Pays-Bas et en Allemagne.

Les bouteilles concernées, des Moët & Chandon Imperial Ice 3 litres, s’identifient par le numéro de lot "LAJ7QAB6780004". Il n’y a cependant pas d’indication qu’elles soient présentes sur le marché belge, indique l’Agence.

L’enquête a mis en évidence que des bouteilles de ce type contenaient une quantité importante de MDMA. Les autorités allemandes ont recensé ces derniers jours sept personnes grièvement malades et un décès. Aux Pays-Bas, selon le producteur, il y a eu quatre personnes malades. Dans les deux cas, les bouteilles avaient été achetées via un site web encore inconnu.

Le fabricant Moët Hennessy a informé les autorités néerlandaises cette semaine, mais il n’y a jusqu’à présent aucun élément permettant d’expliquer la présence de la drogue dans ces bouteilles.

"Dans l’état actuel de l’enquête, il n’est pas exclu que d’autres bouteilles de la même marque contiennent également de la MDMA", s’inquiète l’Afsca.

La présence d’ecstasy liquide pourrait être suspectée si le champagne ne pétille pas, s’il a une couleur brune rougeâtre qui s’assombrit avec le temps ou encore s’il a une odeur ressemblant à celle de l’anis, explique l’Agence.

En cas de doute, elle invite les consommateurs à immédiatement prendre contact via son site web.

 

Sur le même sujet

Scandales alimentaires, la panique est-elle de mise ?

Tendances Première

Articles recommandés pour vous