High tech

L'Airspeeder : nouvelle discipline de courses de voitures volantes électriques

L'Airspeeder : nouvelle discipline de courses de voitures volantes électriques.

© Airspeeder

Par RTBF avec AFP

Une nouvelle discipline devrait voir le jour en 2022 : des courses de quadricoptères électriques. D'abord contrôlés à distance, ils accueilleront prochainement à bord de véritables pilotes.

L'Airspeeder, la Formule 1 du futur ?

Les promoteurs du futur championnat annoncent la nomination de Bruno Senna, qui a déjà couru en F1 et en endurance, comme ambassadeur et pilote d'essai.

Le futur des sports mécaniques passera donc peut-être par les airs. C'est en tout cas le pari des organisateurs d'Airspeeder, qui se présente comme la première compétition de véhicules volants avec pilote à bord. Oubliez donc les vols et courses de drones en immersion (FPV), qui consistent à les piloter à distance. Ici il est question d'engins avec de véritables pilotes aux commandes.

Mais attention, ce n'est pas pour tout de suite !Ce projet un peu fou est né il y a déjà quelques années en Australie. Ce n'est toutefois qu'en 2021 qu'ont eu lieu les premiers vols, pilotés à distance. Depuis, les pilotes impliqués se sont entraînés sur simulateur avant, très prochainement, d'enfin pouvoir monter à bord.

Une accélération ébouriffante !

Les machines engagées sont des quadricoptères électriques à décollage et atterrissage vertical (eVTOL) conçues pour accueillir chacun un pilote. Elles sont construites par Alauda Aeronautics.

Leurs 8 moteurs électriques leur permettront d'atteindre les 160 km (et même 200 km/h sans pilote à bord) et d'offrir une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes.

Gros point faible pour le moment, ses batteries ne lui octroient un temps de vol que très court, entre 5 et 20 minutes. Dans le cadre de futures courses, il est donc envisagé des arrêts aux stands pour en changer le plus rapidement possible et ainsi ne pas avoir de courses trop courtes.

Loading...

La première compétition en 2022

L'objectif est de pouvoir organiser une première course dès cette année mais sans pilote pour commencer. Les divers engagés devraient pour l'occasion être équipés de combinaisons haptiques, histoire de ressentir les sensations qu'ils connaîtront plus tard à bord.

Pour des compétitions avec des pilotes à l'intérieur, il faudra encore attendre un peu, d'abord parce qu'il va falloir encore tester l'appareil mais également trouver des terrains de jeu propices à ce type d'exercice.

A terme, ce sont donc de véritables courses à la Star Wars qu'Airspeeder compte organiser. L'arrivée de Bruno Senna devrait en tout cas aider à médiatiser ce projet complètement fou ... sur le papier pour le moment.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Tous les sujets de l'article

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous