Belgique

L'ancien producteur de télé Bart De Pauw condamné à six mois avec sursis pour harcèlement à l’égard de plusieurs de ses employées

25 nov. 2021 à 08:19Temps de lecture1 min
Par Patrick Michalle avec Belga

Le tribunal correctionnel de Malines a estimé l'ancien producteur de télévision flamand Bart De Pauw coupable d’avoir harcelé plusieurs jeunes femmes sur lesquelles il avait autorité en tant qu’employeur. Il s’agissait de messages indésirables par voie électronique envoyés de manière persistante souvent à caractère sexuel.

Sept parties civiles étaient présentes lors du procès. Les victimes étaient actrices ou collaboratrices du producteur au moment des faits. Pour l’accusation, aucune concertation entre les victimes n’avait eu lieu. L’ancien producteur utilisait à chaque fois un scénario assez similaire.

Pour le ministère public, en tant qu’employeur, le prévenu savait qu'il dépassait les limites.

 Il utilisait sa position de pouvoir vis-à-vis de jeunes salariées avait indiqué le procureur rappelant que le harcèlement est constitué lorsque les faits entraînent "une grave perturbation de la paix de quelqu'un et que l'auteur en est conscient".

Le tribunal correctionnel de Malines a donc estimé que ces éléments étaient réunis en l’espèce. Il est condamné à six mois de prison avec sursis probatoire (trois ans). La défense dispose d’un délai de trente jours pour introduire un éventuel appel.

Sur le même sujet: JT 13/10/2021

Bart De Pauw, l’ex producteur de télévision à la VRT, devant la justice pour harcèlement sexuel

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

La VRT ne doit pas indemniser le producteur Bart De Pauw

Regions Flandre

À part la crise Covid-19, quels dossiers ont marqué l’année 2021 en Flandre ?

Belgique

Articles recommandés pour vous