Zéro Déchet

L'écorce de riz de Camargue : des champs aux ballerines Repetto

L'écorce de riz de Camargue : des champs aux ballerines Repetto.

© Repetto

10 févr. 2022 à 10:00Temps de lecture1 min
Par RTBF avec AFP

La gamme des alternatives véganes aux matières d'origine animale s'agrandit aujourd'hui avec l'écorce de riz de Camargue, utilisée par la maison Repetto dans sa nouvelle ballerine vernie.

La ballerine vernie déclinée en mode végétal

De la cuisine au dressing, il n'y a qu'un pas et ce, même si vous habitez un duplex de la Cinquième Avenue à New York. Les acteurs de la mode rivalisent aujourd'hui d'inventivité pour dénicher des alternatives véganes et durables à certaines matières plus polluantes, voire d'origine animale, se tournant vers les richesses de la nature et de nos assiettes.

Ananas, pommes, raisins, champignons et autres déchets se substituent progressivement au cuir véritable.

La maison Repetto, spécialiste des chaussures de danse, propose une première version végane de ses chaussures vernies à base d'écorce de riz de Camargue. Une première ! Et c'est le modèle "Lili", initialement créé pour Brigitte Bardot, qui a aujourd'hui le privilège d'expérimenter cette trouvaille.

La maison se tourne vers le textile et les déchets alimentaires

C'est plus exactement la semelle extérieure qui se compose en partie d'écorce de riz de Camargue, à hauteur de 5% plus précisément, tandis que le reste est confectionné en caoutchouc.

Fabriquée en Italie, la tige de la ballerine est elle un mélange de coton et de matières synthétiques alors que la première de propreté a été conçue en Espagne dans un textile simili cuir.

"L'atelier Repetto revalorise des déchets issus de l'industrie agroalimentaire et participe ainsi à réduire l'extraction des ressources", précise la marque dans un communiqué.

Sur le même sujet

Le champignon, une alternative éthique et durable au cuir animal

Environnement

Articles recommandés pour vous