RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les Choix de Musiq'3

L'ensemble Kheops propose dans leur nouvel album un programme intelligemment construit

11 févr. 2022 à 03:00Temps de lecture1 min
Par Nicolas Blanmont

Dans la famille Hallynck, je demande … l’ensemble Kheops. Formation à géométrie variable réunissant les deux célèbres sœurs (Marie au violoncelle, Sophie à la harpe) mais aussi Muhiddin Dürruoglü au piano et l’ami Ronald Van Spaendonck à la clarinette, l’Ensemble Kheops adapte sa composition aux répertoires abordés.

Pour leur deuxième enregistrement chez Cypres, les quatre ne sont plus que trois … plus un : pas besoin de la harpe cette fois mais, un violon étant requis pour une des pièces, on croise l’excellente Tatiana Samouil. Au menu : quatre œuvres de musique de chambre avec clarinette composées à Vienne au tournant des XIXe et XXe siècles. Le Trio op. 114, œuvre de fin de vie de Brahms, ouvre le disque alors que le trio op. 3 de Zemlinsky, en miroir, le clôture : 1891-1896, cinq ans seulement séparent ces deux œuvres émouvantes, emblématiques d’une époque qui s’éteint.

Entre les deux, on voit poindre le XXe siècle à travers un de ses plus éminents représentants : Alban Berg, dont les pyramidaux (on ose ?) proposent d’abord, en duo, les Quatre brèves pièces op. 5 pour clarinette et piano, dédiées au maître Schönberg, puis une transcription de l’adagio du Kammerkonzert (et c’est ici qu’arrive le violon de Samouil).

Programme intelligemment construit, et superbement interprété.

CD Cypres/Outhere

Ecoutez un extrait

Loading...

Tentez de remporter un exemplaire

Loading...

Sur le même sujet

La Passion selon Saint-Matthieu de Bach superbement dirigée par Raphaël Pichon

Les Choix de Musiq'3

Les Odes Royales de Purcell en toute élégance sous les doigts du Banquet Céleste de Damien Guillon

Les Choix de Musiq'3

Articles recommandés pour vous