RTBFPasser au contenu
Rechercher

Journal du Rock

L'hommage secret d'Eddie Vedder à Tom Petty, confié à Bruce Springsteen

Comme annoncé la semaine dernièreEddie Vedder a accordé une interview à Bruce Springsteen à l'occasion de la sortie de son nouvel album Earthling.
 
Lors de l'échange entre les stars, on a appris qu'Eddie Vedder avait glissé un "hommage secret" à Tom Petty, et plus précisément dans le titre "Long Way". En l'écrivant de manière spontanée et intuitive (en une seule après-midi), il a réalisé que c'est le genre de titre que Tom Petty aurait pu écrire.
Loading...

Eddie Vedder a ajouté: “Je dois être assez proche de Tom et je pense qu'inconsciemment, on écrit les chansons qu'on a besoin d'entendre. C'est pour cela qu'on a pensé que ce serait une bonne idée de mettre un peu d'orgue sur ce titre. Nous connaissons Benmont [Tench] des Heartbreakers, alors nous l'avons appelé et il a accepté. Je pense que c'était la première fois qu'il ressortait l'orgue depuis le dernier show, c'était un moment très puissant."

"Wow, j'ignorais ça", a répondu Bruce Springsteen. "C'est un très bel hommage secret". La conversation complète est toujours disponible en streaming et sera ensuite à regarder dès ce lundi sur la chaîne YouTube d'Eddie Vedder.

Loading...

 

Ce n'est pas le seul clin d'oeil discret que l'on peut trouver sur ce nouvel album solo. Eddie Vedder a aussi expliqué la présence de la voix de son regretté père sur l’album.

Dans une interview au MOJO magazine, il raconte cette histoire, qui avait d’ailleurs inspiré le titre " Alive " de Pearl Jam : " Je n’ai pas bien connu mon père biologique, je l’ai rencontré trois ou quatre fois quand j’étais enfant, c’était un ami de la famille. Cela aurait été bien d’avoir un peu de temps avec lui, et de lui dire que je savais qu’il était mon père, mais il est mort quand j’avais 13 ans, et je n’ai pas eu l’occasion de le lui dire. "

" Mais une chose assez dingue est arrivée il y a une dizaine d’années. Je passais du temps avec les Chicago Cubs, à faire du base-ball avec eux pendant une semaine, comme je le faisais tous les deux ans, pour en apprendre plus sur le sport et pouvoir mieux entraîner mes enfants. Comme vous le savez, je suis coach en base-ball. "

" Et il y avait un des anciens joueurs, un trompettiste hors pair, qui jouait en troisième base, Carmen Fanzone. Il était aussi chef de la Musicians Union de Los Angeles, un gars en or. Je l’avais vu jouer dans un petit club en Arizona et le gars qui faisait du clavier avec lui avait été très ami avec mon père. Deux ans après, il m’a apporté des photos de lui qui répétait dans la cave d’un petit studio. Et la fois suivante, ce sont cinq chansons qu’il avait enregistrées qu’il m’a ramené. Mon père chantait sur ce disque que j’ai gardé deux ou trois mois dans mon sac avant d’avoir le courage de l’écouter. Après deux bouteilles de vin un soir en Argentine, je me suis lancé et c’était bien, incroyablement bien. Comme s’il m’avait laissé un message. "

Du coup, avec le producteur Andrew Watt, Eddie Vedder a réalisé un " petit collage " avec la voix de son père et l’a ajouté à la fin de l’album de 13 titres.

" J’ai pensé cet album comme une setlist de concert, et c’est à la fin que vous faites monter vos invités ", a-t-il expliqué à Keith Cameron du magazine MOJO.

" Nous accueillons Stevie et Elton, Ringo est un incroyable plus… et en plus, mon père est sur le disque avec ces gars, ce qui n’est pas trop mal. "

Loading...

 

Earthling fait suite à Ukulele Songs sorti en 2011. C’est donc son premier album solo en 11 ans, hors BO de films. Il sort sur le label Surf/Republic Records.

Une tournée est prévue aux USA avec sur scène Glen Hansard de The Frames à la guitare et aux deuxièmes voix, le batteur des Red Hot Chili Peppers, Chad Smith, l’ancien guitariste du même groupe, (et actuel membre de tournée de Pearl Jam), Josh Klinghoffer, le bassiste de Jane Addiction, Chris Chaney et le producteur Andrew Wyatt.

Sur le même sujet

Un premier live pour Tom Petty & The Heartbreakers en 13 ans

Journal du Rock

Un fan remplace Matt Cameron, positif au Covid, pour un show de Pearl Jam

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous