L'homme arrêté pour négationnisme et menaces envers Marc Van Ranst reste en prison

L'homme arrêté pour négationnisme et menaces envers Marc Van Ranst reste en prison
28 mai 2021 à 11:54Temps de lecture1 min
Par Belga

 La chambre du conseil de Termonde a confirmé, vendredi, la détention de l'homme arrêté pour négationnisme et menaces envers le virologue Marc Van Ranst.Le suspect, K.J. âgé de 50 ans, avait été interpellé dans la nuit de mardi à mercredi au cimetière de Brasschaat, près de la tombe de sa mère.

Auparavant, le militaire extrémiste en fuite, Jürgen Conings, s'était également rendu sur la tombe de sa mère pour y laisser ses insignes d'honneur avant de disparaître.

Comportement mimétique?

Le parquet n'a pas précisé s'il suspectait un comportement mimétique, mais le juge d'instruction a ordonné une expertise psychiatrique de l'intéressé.

Les perquisitions menées à son domicile et ses publications sur les réseaux sociaux laissent apparaître des sympathies avec l'extrême droite néo-nazie. Le suspect restera un mois de plus en prison, à moins qu'il ne fasse appel. Il comparaîtra ensuite devant la chambre des mises en accusation de Gand.

Jürgen Conings a ses adeptes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Marc Van Ranst : "l’intimidation ne peut pas gagner, je vais continuer comme avant"

Traque de Jürgen Conings : les recherches sont arrêtées pour ce jeudi

Articles recommandés pour vous