Regions Liège

L'hopital psychiatique de Lierneux va - enfin - se moderniser

Les pavillons avec les vieux dortoirs de douze lits, c'est preque fini

Depuis la fin du dix-neuvième siècle, le village de Lierneux s'occupe de santé mentale. Une nonantaine de personnes séjournent en familles d'accueil, parfois pour du travail à la ferme, et reçoivent des soins dans un établissement géré par une intercommunale. Elle dispose en plus, pour des traitement de moins longue durée, d'une capacité d'hebergement de plus de trois cents places. Elles sont réparties dans des pavillons, construits sur un modèle plus classique de psychiatrie de surveillance. Ce sont des dortoirs de douze lits, de part et d'autre d'un observatoire central.  L'architecture est longiligne, et l'étroitesse des couloirs n'autorise guère une transformation en chambres modernes et confortables. Ces unités ne vont pourtant pas être démolies. 

Le projet, subventionné par la région wallonne, consiste à les remplacer par un bâtiment unique, à construire, un bâtiment plus adapté aux normes et aux conceptions thérapeutiques actuelles. Les pavillons seraient rénovés pour abriter divers ateliers de réhabilitation à la vie quotidienne, des activités de cuisine, buanderie, sport, théâtre, danse, ou musique. L'investissement s'élève à une petite trentaine de millions. Les gestionnaires se donnent trois ans pour concrétiser leurs ambitions. 

Articles recommandés pour vous