RTBFPasser au contenu
Rechercher

Economie

L'Inde renforce la surveillance des restrictions à l'exportation de blé

31 mai 2022 à 13:52Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

L'Inde a renforcé la surveillance des restrictions à l'exportation de blé. La Direction générale du Commerce extérieur a en effet ordonné aux autorités régionales de vérifier physiquement tous les documents d'exportation de blé, a indiqué mardi le ministère du Commerce. Cette mesure entend débusquer d'éventuels documents pré-datés.

L'Inde est le deuxième plus grand producteur de blé au monde après la Chine, et son interdiction d'exportation imposée à la mi-mai a créé une incertitude sur le marché mondial.

Le ministère a précisé peu après qu'il existait des exceptions, telles que des arrangements conclus avec des lettres de crédit avant l'interdiction ou des permis spéciaux accordés par le gouvernement indien à des pays pour garantir leur sécurité alimentaire.

La guerre en Ukraine

Peu de temps avant l'interdiction, le gouvernement indien avait annoncé qu'il allait aider et exporter beaucoup plus de blé face à la pénurie en la matière qui se profilait sur le marché mondial à la suite de la guerre en Ukraine. Ce pays est, avec la Russie, un autre important exportateur de blé. 

Récemment, la guerre a toutefois entraîné des pénuries d'approvisionnement et des hausses de prix.

Les exportateurs de blé indiens avaient signé des accords d'exportation avec des pays comme l'Égypte et la Turquie depuis le début de la guerre. Mais la chaleur extrême qui règne actuellement en Inde a eu pour conséquence d'y réduire la récolte de blé.

Plusieurs économistes ont également mis en garde contre une possible crise du blé en Inde, qui en produit environ 100 millions de tonnes par an. Jusqu'à présent, le pays n'en a pratiquement pas exporté.

Le deuxième pays le plus peuplé du monde, avec plus d'1,3 milliard d'habitants, a lui-même besoin de beaucoup de blé. Le gouvernement en achète à chaque fois de grandes quantités pour approvisionner, entre autres, la population pauvre.

Sur le même sujet

Inde : la branche locale d'Amnesty international sanctionnée par une amende de plusieurs millions de dollars

Monde

Articles recommandés pour vous