RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les Choix de Musiq'3

L'Intégrale des œuvres pour violon et piano de Franz Schubert par Naaman Sluchin et Piet Kuijken

22 avr. 2022 à 01:25Temps de lecture1 min
Par Nicolas Blanmont

Les œuvres pour violon et piano de Schubert souffrent injustement de la modestie de leur compositeur. Parce qu’il leur a donné des titres variables (sonatines ou sonates ? sonate ou duo ? mais aussi une fantaisie et un rondo…), mais aussi parce qu’elles n’ont jamais – à la différence de celles de Beethoven ou de Brahms, par exemple – été présentées comme un tout cohérent. Et sans doute aussi parce qu’elles sont moins propices à mettre les interprètes, et surtout les violonistes, en valeur.

Naaman Sluchin et Piet Kuijken n’en ont cure. Sur des instruments soigneusement choisis – un violon italien du XVIIIe monté avec des cordes en boyau et joué avec un archet de 1820 pour le premier, un pianoforte viennois contemporain de la mort de Schubert mais soigneusement restauré pour le second – ils proposent une intégrale de toute beauté : les trois sonatines de l’opus 137 (D. 384, 385 et 408), la fantaisie en ut majeur D 934, le Rondo Brilliant D. 895 et la sonate en la majeur "Duo", opus posthume 162, D. 574.

De toute beauté et, surtout, de toute vérité : loin de chercher les sons les plus séduisants, sans cacher ce qu’il peut y avoir parfois de rustique, les deux musiciens sont aussi modestes et purs que le compositeur qu’ils servent. Et on se rend compte, après avoir écouté ces deux CD, que ce corpus est aussi précieux que ceux des autres grands maîtres précités.

2 CD Passacaille/Outhere

Ecoutez un extrait

Loading...

Tentez de remporter un exemplaire

Loading...

Articles recommandés pour vous