Serie A - Football

L'Inter efface une boulette de Handanovic et s'empare de la 2e place, Lukaku blessé et spectateur

L'Inter efface une boulette de Handanovic et s'empare de la 2e place, Lukaku spectateur

© MIGUEL MEDINA - AFP

13 juil. 2020 à 21:36 - mise à jour 13 juil. 2020 à 21:36Temps de lecture1 min
Par Martin Weynants

L’Inter s’est imposé face à Torino ce lundi en clôture de la 32e journée de Série A. Menés à la pause après une grosse boulette de Handanovic, les Nerazzurri ont rectifié le tir dans le quatrième quart d’heure via Young, Godin et Martinez (3-1). Ce succès les propulse à la deuxième place.

Romelu Lukaku, blessé au dos, ne figurait pas sur la feuille de match. Mais il était présent dans les tribunes de San Siro pour soutenir ses équipiers.

Trop souvent cette saison, les Milanais ont trébuché alors qu’une belle opération s’offrait à eux. Et l’Inter a bien failli retomber dans ses travers face à Torino. Mais il s’en est sorti.

L’Inter s’est compliqué la tâche dès le début de la rencontre. Samir Handanovic a relâché un coup de coin plutôt anodin dans les pieds d’Andrea Belotti. L’aubaine était trop belle pour l’attaquant du Toro qui a inscrit son 15e but de la saison (1-0, 17e).

Loading...

Trois buts en un quart d'heure

Malgré une domination quasi totale (70% de possession à la pause), l’Inter a peiné à gommer ce handicap initial. Les joueurs d’Antonio Conte ont multiplié les frappes sans trouver suffisamment la cible (10 tirs dont 3 cadrés). A l’image de cette tentative intéressante mais hors cadre d’Ashley Young en fin de première période.

Le break a permis à l’Inter de retrouver son efficacité. Young s’est montré bien plus précis sur une remise en retrait de Lautaro Martinez au retour des vestiaires (1-1, 48e). Diego Godin l’a imité en plaçant sa tête à la conclusion d’un joli mouvement collectif (51e). En trois minutes, les Milanais se sont remis dans le sens de la marche. Lautaro Martinez a ponctué un quatrième quart d’heure très fructueux pour l’Inter (3-1, 60e). Belotti a touché la barre, comme pour mieux rappeler à son adversaire de ne pas relâcher son attention (65e). Message reçu par Alexis Sanchez qui n’a été privé du 4-1 que par un super réflexe de Salvatore Sirigu (66e).

Après deux matches sans victoire, l'Inter se remet dans le sens de la marche au meilleur moment. Il profite des points perdus par de la Lazio et de l'Atalanta pour grimper à la deuxième place. A 8 unités de la Juventus, toujours solide leader.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous