High tech

L'iPhone au cinéma c'est oui, mais pas pour les méchants

L’iPhone au cinéma c’est oui, mais pas pour les méchants

© Vanity Fair

26 févr. 2020 à 14:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

Le réalisateur de Looper, Star Wars VIII : Les Derniers Jedi et plus récemment À couteaux tirés a révélé une petite indiscrétion, lors d’une interview accordée à Vanity Fair. 

Johnson y analyse une scène de son dernier film (le “whodunit” À couteaux tirés donc ou Knives Out en VO), et à 2 minutes 50, il s’arrête sur un détail, à savoir un iPhone, tenu par l’actrice Jamie Lee Curtis : 

Une autre chose amusante, je ne sais pas si j’ai le droit de le dire ou pas. Apple vous autorise à utiliser des iPhone dans les films, mais, et c'est très important si vous regardez un film à suspense, les méchants ne peuvent pas avoir d'iPhone à l’écran.

Ce mini-spoiler concernant le personnage de Jamie Lee Curtis est à la fois très intéressant, et l’équivalent de se tirer une balle dans le pied pour le réalisateur. “Ça ne va clairement pas m’aider dans l’écriture de mon prochain film à suspense”, explique Johnson, qui planche actuellement sur la suite de À couteaux tirés. 

Le site MacRumors confirme les propos du réalisateur : “Apple est connu pour avoir des règles strictes sur la façon dont les appareils sont utilisés, représentés et photographiés. Dans le cadre de ses directives d'utilisation, l’entreprise dit que les produits Apple ne devraient être présentés que "sous leur meilleur jour, d'une manière ou dans un contexte qui se répercute favorablement sur les produits Apple et sur Apple Inc.

Une théorie qui s’était déjà vérifiée en 2002, quand un fan de la série 24 heures chrono avait découvert que tous les gentils utilisaient un iPhone, et que tous les méchants utilisaient des Dell.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous