RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'Italie ferme ses écoles jusqu'au 15 mars à cause du coronavirus: une bonne mesure ?

04 mars 2020 à 13:37 - mise à jour 04 mars 2020 à 17:47Temps de lecture2 min
Par Ambroise Carton avec Belga

Le gouvernement italien a décidé de fermer toutes les écoles et universités du pays à partir de ce jeudi jusqu’au 15 mars afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus. "La décision n’a pas été facile mais nous l’avons prise à titre de précaution", a commenté devant la presse la ministre de l’Education Lucia Azzolina.

Pour Marius Gilbert, responsable du laboratoire d’épidémiologie spatiale de l’ULB, c’est une décision logique de la part des autorités italiennes. "L’Italie applique à la lettre les plans pandémie mis en place par rapport à la propagation de la grippe H1N1. On sait que, pour les grippes, le fait de limiter la transmission dans le milieu scolaire a un effet significatif", a-t-il expliqué dans Soir Première ce mercredi.

Le spécialiste souligne qu’on est confrontés à "un virus qu’on ne connaît pas". Parmi les inconnues : le fait que les enfants puissent participer à la transmission de la maladie. Et ce même si, en Chine, la part des jeunes et des enfants infectés reste assez faible.

Une mesure qui pourrait être prise en Belgique ?

Des fermetures d’école sont-elles envisageables chez nous aussi ? Marius Gilbert reste prudent. "On ne va pas forcément y arriver. C’est l’évolution de l’épidémie chez nous qui va le déterminer. Dans la mesure où on n’a ni traitement ni vaccin. Les seules mesures qu’on peut prendre pour ralentir l’épidémie et faire en sorte de ne pas saturer les hôpitaux et d’assurer la continuité des soins des personnes infectées dans de bonnes conditions, il est essentiel de diminuer cette transmission et ça peut passer par des mesures collectives qui visent les transports sen communs, les rassemblements de masse et l’activité dans les écoles."

Le coronavirus a fait 107 morts en Italie depuis le début de l’épidémie, selon un bilan officiel publié mercredi soir, qui fait état de 3089 cas dans le pays, le troisième le plus touché au monde après la Chine et la Corée du Sud. Le précédent bilan datant de mardi donnait 79 morts et 2502 cas, soit une hausse en 24 heures de 28 morts et 587 cas, selon le bilan de la Protection civile.

Visite royale annulée

Autre conséquence de l’épidémie de Coronavirus dans la péninsule italienne : la visite d’Etat qui devait emmener le Roi et la Reine dans ce pays du 23 au 25 mars prochains, est reportée à une date ultérieure. C’est ce qu’ont annoncé ce mercredi le Palais et les Affaires étrangères. Ce report intervient à la demande du président italien.

"La phase actuelle de l’épidémie de coronavirus et les nouvelles mesures d’urgence prises par les autorités italiennes hypothèquent le programme de la visite. La Belgique et l’Italie s’accorderont dès que possible sur de nouvelles dates", précise le Palais.

Loading...

Articles recommandés pour vous