Coronavirus

L'obligation vaccinale des soignants pour le 1er juillet probablement abandonnée

29 mars 2022 à 19:04Temps de lecture1 min
Par Belga

L'entrée en vigueur au 1er juillet du projet de loi qui établit l'obligation vaccinale du personnel soignant contre la Covid-19 devrait être abandonnée, apprend-on mardi soir de sources concordantes.

Mercredi à 10h00, la commission Santé de la Chambre se penchera à nouveau sur ce projet de loi porté par le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke. Ce texte est loin de faire l'unanimité, y compris au sein de la majorité fédérale. Toutefois, un amendement devrait être déposé mercredi, actant une entrée en vigueur de la mesure par un arrêté royal décidé en Conseil des ministres. La date du 1er juillet serait dès lors abandonnée.

Fin février, la majorité fédérale s'était accordée sur le principe de l'obligation vaccinale des soignants, sans toutefois en préciser le calendrier. Au départ, l'intention était d'imposer la vaccination aux membres du personnel soignant au 1er janvier, avec une période de transition jusqu'au 1er avril. Le projet de loi actuel prévoit une obligation à partir du 1er juillet. Si le dépôt de l'amendement se confirme demain/mercredi, l'entrée en vigueur n'interviendrait que si la situation épidémiologique l'exige. Le texte d'origine prévoyait déjà une mise en œuvre entourée d'une série d'avis.

 

Sur le même sujet

Coronavirus en Belgique : un millier de manifestants à Bruxelles contre l’obligation vaccinale dans les soins de santé

Politique

Coronavirus : les vaccins adaptés à Omicron ne seront pas disponibles avant "l’automne", selon Berlin

Sciences et Techno

Articles recommandés pour vous