RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

L'Ukraine accuse la Russie de crimes de guerre, avec des centaines de victimes civiles

01 mars 2022 à 07:01Temps de lecture1 min
Par Belga

Kiev a accusé Moscou de commettre des crimes de guerre alors que de nombreuses victimes civiles sont recensées après l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

"La Russie attaque des hôpitaux, des brigades mobiles et des ambulances.(...) C'est l'action d'un État déterminé à tuer des civils. Il n'y a pas de débat. Ce sont des crimes de guerre", a affirmé l'ambassadeur ukrainien au Conseil de Sécurité lors d'une réunion d'urgence. 

Selon l'Ukraine, 350 civils ont été tués dans les combats, mais la Russie assure que les civils ne sont pas pris pour cibles.

Les Nations Unies ont pour leur part communiqué lundi soir que plus d'une centaine de civils ont été tués et 300 blessés depuis l'attaque en Ukraine, selon le Haut-Commissariat aux droits de l'Homme. 

"La plupart des victimes ont été fauchées par des armes explosives avec une large zone d'impact, y compris des tirs d'artillerie lourde, des lance-roquettes et des frappes aériennes", détaille cet organe. 

Selon l'ambassadrice ukrainienne aux États-Unis, Oksana Markarova, la Russie aurait fait usage lundi de bombes à effet de souffle massif, ou bombes thermobariques. "La Russie entend vraiment dévaster l'Ukraine", a-t-elle dit au Congrès américain.

L'usage de telles bombes, nettement plus puissantes que les explosifs classiques, est controversé. Elles peuvent occasionner de très gros dégâts dans des zones urbaines. Selon Mme Markarova, ces engins sont interdits par la Convention de Genève.

 

Sur le même sujet

Invasion de l’Ukraine : la procureure générale britannique appelle à transmettre toute preuve de crime de guerre

Guerre en Ukraine

La Russie et Vladimir Poutine pourraient-ils être traduits devant la justice internationale ?

Monde

Articles recommandés pour vous