Football

L'Union prête pour le derby bruxellois : "Peu de jours pour récupérer, le retour du public va nous pousser"

© Tous droits réservés

A l'issue du match contre le FC Bruges (0-0), les regards étaient déjà tournés vers le choc important face à Anderlecht de ce dimanche 30 janvier, 13h30. Pour accueillir le voisin mauve, qu'ils avaient écarté au match aller (1-3),  les Unionistes pourront compter sur un adjuvant de choix. "Le retour du public va nous permettre de nous pousser quand il y aura des moments de fatigue", souligne Anthony Moris, le gardien saint-gillois. "Je compte sur eux pour qu’il y ait une très grosse ambiance, comme lors de tous les matchs à domicile. Ce sera un élément clé."

Pour Siebe Van der Heyden, ce match aura une saveur un peu plus unique. "J'ai joué à Anderlecht de mes 11 ans jusqu'en Espoirs (NDLR : il avait quitté Neerpede pour Ostende en 2016, à l'âge de 18 ans). Ca me fait quelque chose de jouer contre Anderlecht. Un derby, cela donne toujours un match extra."

Teddy Teuma se méfie dans l'autre formation bruxelloise de l'élite. "Anderlecht est très fort, c’est l’une des équipes les plus en forme, si l'on excepte cet accroc face au Cercle de Bruges, qui s'explique notamment par le fait qu'ils étaient réduits à dix. On a peu de jours pour récupérer mais quand on n’a pas le choix, on fait avec', lâchait-il au terme de la rencontre face aux Blauw en Zwart.

FC Bruges - Union Saint-Gilloise : 27 janvier 2022 (0-0)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

La Tribune - Anthony Moris : La recette de l’Union ? "Le coach ! Mazzu c’est un papa…"

Jupiler Pro League

Articles recommandés pour vous