L'Université Saint-Louis met sa vie extra-académique entre parenthèses

L’Université Saint-Louis met sa vie extra-académique entre parenthèses

© © Tous droits réservés

12 oct. 2020 à 16:57 - mise à jour 12 oct. 2020 à 16:57Temps de lecture1 min
Par RTBF avec Agences

L’Université Saint-Louis (USL), à Bruxelles, a décidé lundi de suspendre toutes les activités culturelles et sociales dans ses murs afin de réduire les risques de contamination du coronavirus.

La décision a été prise lundi après-midi à l’occasion d’une rencontre entre les autorités rectorales et des représentants étudiants.

Les activités culturelles (du type ciné-club), de loisirs (parties d’échecs par exemple) ou d’échanges (conférences) dans les locaux de Saint-Louis sont suspendues. Jusqu’à nouvel ordre, activités présentielles au sein de l’université se concentreront donc sur ses missions d’enseignement quasi exclusivement.

Les activités sociales qui ne peuvent se faire via visioconférence (comme une éventuelle collecte de sang, par exemple) devront faire l’objet d’une demande d’autorisation expresse auprès des autorités vice-rectorales qui trancheront en fonction des risques, a indiqué lundi la responsable communication de l’université, Emilie Flament.

Nous allons nous réinventer, faire preuve d’imagination pour que la vie étudiante continue…

Du côté des étudiants on comprend les mesures prises mais on se dit "déçu" notamment pour les primo étudiants, ceux qui découvrent l’université pour la première fois. "Pour les nouveaux étudiants qui débarquent à l’université, qui veulent découvrir les soirées, la vie de campus et qui au final se retrouvent chez eux à devoir suivre des cours en ligne ou qui se retrouvent bloqués dans des auditoires avec des masques et qui n’arrivent tout simplement pas à faire de rencontre", explique Victore Petre, l’un des coprésidents du conseil des étudiants de l’Université Saint-Louis.

"L’étudiant qui rentre aujourd’hui à l’université n’aura pas le même parcours académique qu’un étudiant rentré les années précédentes. Mais, les étudiants ne vont pas se laisser abattre. Nous allons nous réinventer, faire preuve d’imagination pour que la vie étudiante continue…", conclut le représentant des étudiants.

L’USL avait déjà décidé de suspendre toute activité des cercles étudiants, et autres activités sportives dans ses murs pour contrer le reflux actuel de la pandémie.
 

Articles recommandés pour vous