Journal du classique

L'Urban Piano Quartet est lauréat du Nordic Strings Competition

L'Urban Piano Quartet remporte le Nordic Strings Competition

© LARA HERBINIA

20 janv. 2020 à 13:47 - mise à jour 20 janv. 2020 à 13:47Temps de lecture2 min
Par Gwenn Lucas

2020 commence bien pour l’Urban Piano Quartet. Après avoir été lauréat du Concours Supernova 2019, l’ensemble composé par Nicolas Dupont (violon), Clément Holvoet (alto), Kacper Nowak (violoncelle) et Monika Darzinkeviciute (piano) vient de remporter le Nordic Strings Competition. Un prix qui leur ouvre les portes d’une prestigieuse tournée en Chine. Entretien sur le sujet avec Kacper Nowak.

Pouvez-vous nous expliquer comment s’est déroulé ce concours ?

Le Nordic Strings Competition est un concours réputé qui se déroule sur dossier avec enregistrements, lettre de motivation, photos… A peu près un mois et demi après avoir déposé la candidature, nous apprenions la bonne nouvelle.

En quoi consiste votre prix ?

Etre lauréats du Nordic Strings Competition nous assure une tournée d’une vingtaine de jours en Chine dans des grandes voir très grandes salles à Pékin, Shangai et j’en passe. Des lieux prestigieux où il n’est pas toujours simple pour des artistes européens de s’y produire donc cela nous offre une belle opportunité de présenter notre travail dans des conditions optimales face à un nouveau public. L’organisation demande 90 min de musique soit un vrai programme de concert où nous voulons respecter l’identité de notre quatuor en mêlant à la fois des compositeurs "traditionnels" (Brahms, Mozart, Fauré…) et des compositeurs contemporains.

Les dates de votre tournée sont-elles déjà précisées ?

Pour l’instant grâce à notre victoire au Concours Supernova, nous avons beaucoup d’engagements en Belgique. Le règlement stipule que la tournée chinoise doit se dérouler durant la saison culturelle 2020-2021. Rien n’est encore confirmé mais on s’oriente vers septembre 2020. Avant cela nous devons nous focaliser sur notre calendrier belge et la préparation de notre premier disque.

Comment concevez-vous cette nouvelle étape que représente l’enregistrement ?

Nous allons enregistrer dans la salle d’Arsonic à Mons le 3e quatuor de Johannes Brahms et le quatuor à clavier du compositeur letton Peteris Vasks avec qui nous avons eu la chance d’échanger. Comme dit précédemment, ce pont entre répertoire et musique contemporaine fait partie intégrante de l’ADN de notre quatuor. Tout comme notre volonté de produire ce disque dans des conditions les plus proches possible d’un concert. Avec tout ce que cela peut représenter comme stress, motivation et surtout émotion, loin de la potentielle stérilité du studio qui vous déconnecte complètement du public.

Gabriel Fauré - Piano Quartet N°1 in C minor op.15 - URBAN PIANO QUARTET

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous