RTBFPasser au contenu

Ligue 1 - Football

L1: pour Neymar, nouvelle opération reconquête au PSG

L1: pour Neymar, nouvelle opération reconquête au PSG
19 mars 2022 à 10:222 min
Par AFP

Hué au Parc des Princes, Neymar traverse une nouvelle période de turbulences au Paris SG dont les résultats pâtissent de l'irrégularité de la superstar brésilienne: "Ney" doit encore se faire pardonner, si possible dès dimanche à Monaco, en Ligue 1.

Après la claque de la "remontada" à Madrid, où le PSG a laissé échapper une qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions qui lui tendait les bras (3-1), "Ney" est allé chercher du réconfort auprès de ses proches.

Les deux publications sur son compte Instagram qui ont suivi le cauchemar du 9 mars dernier le montrent aux côtés de son fils puis de sa soeur, avec un grand sourire.

Hors du cocon familial, l'ambiance est moins rose, notamment au Parc des Princes qui l'a sifflé dimanche contre Bordeaux (3-0). Lionel Messi non plus n'a pas échappé à l'accueil musclé des tribunes.

Le joueur n'a pas réagi en public à l'hostilité des ultras, qui n'ont pas célébré non plus son but inscrit face aux Girondins, mais à la fin de la rencontre il n'est pas allé les saluer, comme une majorité de ses coéquipiers.

"On est tous fautifs, il n'y en a pas un plus que l'autre. On est une équipe, on est tous ensemble quand ça sent bon ou non", a expliqué le défenseur Presnel Kimpembe.

Mais voilà que la relation entre "Ney" et le PSG, sinusoïdale depuis ses débuts en 2017, connaît un nouveau bas. A l'été 2019, une partie des supporters l'insultait lorsqu'il voulait être transféré au FC Barcelone.

Un an plus tard, c'était le grand amour, à Lisbonne, où le génial Brésilien a exprimé son talent pour permettre au club de jouer sa première finale de C1, perdue face au Bayern Munich (1-0).

Aujourd'hui, la répétition de ces cycles interroge sur sa capacité à être un leader au rendement régulier pour une équipe qui devrait être chamboulée l'été prochain par le départ probable de Kylian Mbappé, en fin de contrat en juin.

Cinq buts

Neymar traîne toujours l'image d'un joueur au physique fragile, qui se blesse chaque hiver, ou presque. Il a encore raté plus de deux mois de compétition en raison d'une entorse de la cheville gauche, entre novembre et février.

Sauf qu'à la différence des exercices différents, l'attaquant n'est plus aussi décisif. Avec cinq buts et trois passes décisives en 14 matches de L1, il réalise sa pire saison statistique comme professionnel. C'est trop peu pour le joueur le plus cher de l'histoire (222 M EUR), attendu comme un candidat au Ballon d'Or chaque année.

"Le football a évolué d'une certaine manière, comme l'a dit Guardiola, on juge un joueur sur son nombre de buts ou de passes décisives plutôt que sur ce qu'il produit pour l'équipe et pour le football. On a une grande équipe, je n'ai jamais été égoïste, je joue toujours pour mon équipe", s'est défendu Neymar auprès du média brésilien TNT Sports, avant le match retour à Madrid.

Mais les occasions de briller vont commencer à se raréfier pour le N.10 qui a fêté ses 30 ans en février et dont la carrière semble emprunter la trajectoire inverse de celle de Mbappé, promis à devenir le meilleur joueur du monde.

Avec la Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre), et le "big bang" qui s'annonce au PSG cet été, 2022 semble un tournant pour Neymar. Ce fan de poker doit abattre l'une de ses dernières cartes pour, enfin, mettre tout le monde d'accord.

Articles recommandés pour vous