Viva Week-End

La balade de Carine : Le Chemin de Fer des Trois Vallées

© Bernard Carbonneaux – CFV3V

11 juil. 2021 à 04:50Temps de lecture3 min
Par Carine Bresse

Une balade en train, un trajet de plus ou moins trente minutes … A priori, rien de bien original d’attractif et d’attrayant. Mais lorsqu’il s’agit d’anciennes machines dont certaines à vapeur qui sillonnent une magnifique campagne verdoyante et vallonnée, l’intérêt est tout autre.

 

Entre Mariembourg et Treignes, des tortillards sillonnent les trois vallées. Les trains se faufilent entre trois vallées de la botte du Hainaut. Les habitants du coin les empruntent pour se déplacer d’un village à l’autre alors que les touristes embarquent pour découvrir la région et les musées du village de Treignes.

 

La belle histoire pourrait commencer par la traditionnelle phrase : il était une fois …En 1973, une poignée d’amoureux du chemin de fer à vapeur caresse le rêve fou de faire revivre ce moyen de transport disparu du quotidien depuis 7 ans.

Depuis 1974, une cinquantaine de bénévoles œuvrent à la pérennité de la ligne ferroviaire et sauvegardent des trains et pièces parfois uniques liées aux chemins de fer belges. En 1994, dans un hall de 105 mètres de long doté de 4 voies, forts de leur expérience et dotés d’un riche patrimoine, ils ouvrent le musée du chemin de fer à Treignes afin d’y exposer des locomotives, autorails diesel, quelques machines des années 50, des voitures de voyageurs, des wagons de marchandises, des engins de travaux, du matériel de service et des maquettes, … des collections d’exposition qui relatent en grande partie l’histoire du rail en Belgique.

 

Si la plupart des pièces exposées appartiennent à des membres bénévoles de l’association, d’autres sont la propriété de la SNCB ou de l’une ou l’autre association " sœur ". Plusieurs engins ne demanderaient que peu de travail pour reprendre du service, d’autres sont malheureusement définitivement garés au musée.

 

Embarquement immédiat

La gare de Mariembourg a gardé son profil de hall d’embarquement des années 70. Le personnel et les chefs de gare, tous bénévoles, scrutent les horloges pour ne pas manquer les départs et arrivées des trains.

Monorails, à vapeur, à siège en bois,  ... bien qu’ancêtres, ces trains partent à l’heure.

Vêtus d’uniformes aujourd’hui déclassés parce que dépassés, les chefs de gare relèvent leur képi avant de donner le traditionnel coup de sifflet, signe d’un départ imminent. 40 min de trajet entre Mariembourg et Treignes, trois arrêts à Vierves, Olloy et Nismes, 14 km entre les deux terminus, une centaine de voyageurs par voiture, le voyage ravit toutes les générations. Pour une locomotive à vapeur, il faut 20 kg de charbon pour parcourir 1 km et 1 kg de charbon vaporise 5 l d’eau.

Dans l’agenda, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire.

18 Juillet : Journée " Matériel en tout genre "

21 Juillet : Journée du Modélisme

15 Août : Marché Artisanal

25 & 26 Septembre : Festival Vapeur

23 & 24 Octobre : Train Halloween

11 & 12 Décembre : Train du Père Noël

 

Prendre le train dans les Trois Vallées

Les trains ne circulent pas tous les jours et les horaires varient. La circulation est intensifiée l’été. Le plus simple est de consulter le site du Chemin de Fer des Trois Vallées : site.cfv3v.eu/site

L’aller-retour : Ad :13 € - Eft : 8 € (9 € et 6 € pour l’aller simple). Trains spéciaux pour les groupes, les entreprises et les écoles.

Les trains sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

 

Visiter le Musée du Chemin de Fer à Treignes

6 € (en plus du ticket de train). Vous pouvez également vous y rendre par vos propres moyens.

 

Les autres musées de Treignes

 

L’Ecomusée du Viroin installé dans une ancienne ferme nous fait découvrir le patrimoine rural de l'Entre-Sambre-et-Meuse du XVIIIe au XXe siècle.​

Le musée explore les savoir-faire et offre une authentique rencontre avec divers métiers d’antan tels que le tonnelier, le sabotier, le cordonnier, …

 

Le Musée du " Malgré Tout "  présente de superbes collections pointues d’archéologie et met en avant la préhistoire.

 

Le Musée Arthur Masson honore Toine Culot, le maire de Trignoles sorti de l’imagination et la plume du célèbre écrivain ardennais. A l’école, une classe de l’école " d’autrefois " a été reconstituée.

Pour plus de balades en Belgique et ailleurs, rendez-vous dans Viva Week-end les samedis et dimanches de 6h à 9h sur VivaCité.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

La balade de Carine : Hotton

Viva Week-End

Articles recommandés pour vous