Monde

La Biélorussie et la Russie vont déployer un groupement militaire commun, annonce le président biélorusse

Russian President Vladimir Putin Attends Hosts Belarussian President Alexander Lukashenko

© 2021 Mikhail Svetlov

10 oct. 2022 à 13:46Temps de lecture2 min
Par Anne Poncelet, avec Belga

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a accusé lundi la Pologne, la Lituanie et l'Ukraine de préparer des attaques "terroristes" et un "soulèvement" en Biélorussie, et annoncé le déploiement d'un groupement militaire "régional" avec Moscou. 

"Un second front"

"L'entraînement en Pologne, en Lituanie et en Ukraine de combattants comprenant des radicaux biélorusses, pour mener des sabotages, des actes terroristes et un soulèvement militaire dans le pays, devient une menace directe", a-t-il déclaré lors d'une réunion avec des responsables sécuritaires.

"Les États-Unis et l'Union européenne affirment qu'ils vont légitimer nos fugitifs comme une force politique, ils prévoient de renforcer sérieusement leur soutien à des éléments destructeurs et d'aggraver la situation à la frontière occidentale (biélorusse) pour y ouvrir un second front", a-t-il ajouté, selon des propos cités par la présidence.

En conséquence, Minsk et Moscou vont déployer un groupement militaire commun, a-t-il indiqué, sans préciser leur localisation.

"Hier, à travers des canaux non-officiels, on nous a prévenu d'une frappe en préparation depuis le territoire ukrainien sur le Bélarus", a affirmé M. Loukachenko, assurant que Kiev voulait faire "un pont de Crimée numéro 2", en référence au pont russe endommagé samedi par une explosion.

Ne touche pas avec 'tes sales pattes ne serait-ce qu'un mètre du territoire' biélorusse

Il a dit avoir transmis un message au président ukrainien Volodymyr Zelensky, lui intimant de ne pas toucher de "ses sales pattes ne serait-ce qu'un mètre du territoire" bélarusse. 

Un groupement militaire commun

Il a aussi indiqué que la semaine dernière, lui-même et le président russe Vladimir Poutine avaient convenu du déploiement d'un groupement militaire commun, sans pour autant dire où il sera déployé et de combien d'hommes il serait constitué.

"Si tu veux la paix prépare la guerre", a encore dit le président Loukachenko, tout affirmant qu'il "ne doit pas y avoir de guerre sur le territoire de la Biélorussie".

La Biélorussie, allié de la Russie dans son conflit avec l'Ukraine, a déjà prêté son territoire à l'armée russe pour son offensive contre l'Ukraine, mais l'armée bélarusse ne participe pas jusqu'ici aux combats sur le territoire ukrainien.

Prix Nobel de la Paix 2022: images d'archives des protestations en Biélorussie, pendant lesquels l'activiste Alies Bialiatski a été arrêté (Minsk, août 2020)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Archives janvier 2022:

La Biélorussie ira en guerre si la Russie est attaquée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous