RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article audio.

Chronique Économique

La Bourse, Apple et sa machine à susciter du désir…

Chronique Economique

Apple: devenir un acteur à part entière de la santé

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Chronique Economique, en semaine à 8h30 et 17h30 sur Classic 21

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le mois de janvier, qui vient de se terminer en Bourse, a été très volatil. Après avoir grimpé sans arrêt en 2021, on a l’impression que la Bourse brûle ce qu’elle a adoré hier encore…

Les habitués des marchés vous diront que c’était nécessaire ; il fallait nettoyer quelques mini-bulles ici ou là. C’est le cas pour le bitcoin en recul de 44% ou de Tesla avec une baisse de 31%. Mais comme toujours, le malheur des uns fait le bonheur des autres : des investisseurs activistes, comme Bill Ackman, ont par exemple acheté des actions Netflix lorsque l’action du géant mondial du streaming vidéo avait chuté. Comme quoi, la chute des uns, c’est la porte d’entrée des autres.

Mais l’une des actions qui a le mieux résisté à la purge du mois de janvier, c’est l’action Apple. Il faut dire qu’Apple est l’action la plus chère de toute l’histoire de l’humanité puisqu’elle est la première société à avoir passé la barre des 3000 milliards de dollars de valorisation boursière. Si la Bourse a des yeux d’amoureuse à l’égard d’Apple, c’est aussi en raison de ses bons chiffres. Alors que toutes les entreprises technologiques se plaignent d’avoir perdu de l’argent, à cause de la pénurie de puces et du manque de semi-conducteurs, Apple a réussi à se débrouiller mieux que les autres. Résultat, malgré ces pénuries de puces, Apple a pu augmenter ses ventes de 11% et ses profits de 20%. Et cela, ce sont les chiffres du dernier trimestre puisque comme vous le savez, en Bourse, les chiffres sont dévoilés chaque trimestre. Voilà pourquoi cette entreprise a une valorisation autour des 3000 milliards de dollars. Juste pour vous donner une idée, ce montant, c’est plus que la valeur de l’ensemble des 40 entreprises, cotées sur la Bourse de Paris…

Sur le même sujet

Transition énergétique : les terribles prophéties du patron de Black Rock !

Chronique Économique

Inflation verte et les oublis de nos politiques

Chronique Économique

Articles recommandés pour vous