RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Brafa, la foire d’antiquités et d’objets d’art, se déroule du 19 au 26 juin. La 67e édition s’installe à Brussels Expo au Heysel. La " foire des antiquaires " n’a pas cessé de s’adapter. Il y a vingt ans, l’art contemporain n’était pas représenté. Aucun espace n’était dévolu à l’art tribal. La bande dessinée ne figurait pas parmi les arts défendus. La foire a suivi l’évolution du marché. 115 exposants dont 18 nouvelles galeries présenteront entre 10 000 et 15 000 œuvres allant de l’archéologie au design et des bijoux anciens à l’art moderne et contemporain. La diversité des styles et des époques est un des atouts de la Brafa.

La Fondation Roi Baudouin

La Fondation Roi Baudouin présentera un rhinocéros et une méduse aux côtés d’autres œuvres d’époques différentes : une vue d’Anvers du 17e, des pièces décoratives du 18e, des tableaux abstraits de Wyckaert et une œuvre de Pol Bury.

Un grand squelette de rhinocéros laineux qui a vécu à l’époque glaciaire, mis en dépôt à l’Institut royal des Sciences naturelles, sera exposé aux côtés d’un chef-d’œuvre de Philippe Wolfers. Le joailler art nouveau a réalisé le pendentif La méduse en 1898. La tête est en ivoire, les yeux sont des opales et les cheveux en or figurent des serpents. Le bijou mis en dépôt au Musée Art et Histoire pourra être admiré sur le stand de la Fondation Roi Baudouin pendant la Brafa et ensuite dans la Maison de Joaillerie Wolfers frères, reconstituée dans une des salles du Musée Art et Histoire.

Werner Adriaenssens, conservateur au Musée Art et Histoire, au micro de Pascal Goffaux.

La Brafa. Le rhinocéros et la méduse.

La Fondation Roi Baudouin expose le squelette d'un rhinocéros et la méduse ee Philippe Wolfers.

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous