Monde

La canicule en Chine, "grave menace" pour les récoltes

Une carcasse de poisson près de l'île Luoxing Dun, habituellement à moitié submergée à cette période de l'année, dans le lac Poyang en Chine, le 23 août 2022

© Noel Celis

24 août 2022 à 04:18Temps de lecture2 min
Par AFP, édité par Maud Wilquin

La canicule et la sécheresse en Chine représentent une "grave menace" pour les récoltes d'automne, ont averti les autorités, au moment où le pays, vulnérable sur le plan alimentaire, affronte des températures record.

Une vague de chaleur sans précédent touche ces dernières semaines une partie de la Chine, où jusqu'à 45°C ont été relevés dans le sud-ouest du pays.

Cette canicule a conduit dans de nombreuses régions à une baisse préoccupante des niveaux des cours d'eau et à une sécheresse problématique pour les agriculteurs, notamment pour les cultures de riz et de soja, très gourmandes en eau.

Dans ce contexte, quatre ministères ont appelé mardi à prendre des mesures pour protéger les cultures et à utiliser chaque goutte d'eau avec "parcimonie".

"L'étendue rapide de la sécheresse, superposée à des températures élevées et des dommages causés par la chaleur, font peser une grave menace sur la production agricole d'automne", souligne un avis publié notamment par le ministère de l'Agriculture.

Ces derniers mois, des spécialistes s'inquiétaient déjà de récoltes incertaines cette année en Chine, en raison des restrictions sanitaires contre le Covid, qui perturbent les échanges et la logistique, et ont retardé les semences au printemps.

En temps normal, la Chine est déjà en déficit de terres cultivables.

Le pays asiatique est touché cet été par des températures record, des inondations soudaines et des périodes de sécheresse. Des phénomènes qui deviennent plus fréquents en raison du changement climatique, selon des scientifiques.

La canicule force ces derniers jours les autorités à rationner localement l'électricité, au moment où les climatiseurs tournent à plein régime, mais la production d'énergie hydroélectrique peine à suivre, en raison de l'assèchement des cours d'eau.

La vague de chaleur en Chine a fait baisser le niveau du fleuve Yangtsé, la plus importante voie navigable intérieure du pays, dans des proportions sans précédent à certains endroits, selon des données officielles.

Afin d'économiser l'électricité, les centres commerciaux ne peuvent provisoirement ouvrir que de 16H à 21H dans la municipalité-province de Chongqing (sud-ouest), où habitent 31 millions de personnes.

A l'autre bout du pays, Shanghai a éteint temporairement les éclairages décoratifs aux alentours de sa célèbre avenue du Bund.

Le site est connu pour offrir un point de vue époustouflant sur les gratte-ciel illuminés habituellement de mille feux le soir, avec d'innombrables écrans géants publicitaires et faisceaux de lumière.

Sécheresse en Chine: JT 22/08/2022

Sur le même sujet

Coronavirus en Chine : des millions d'habitants confinés à Chengdu, l'une des plus grandes villes du pays

Coronavirus

Fortes chaleurs : quel impact sur notre santé ?

Regions

Articles recommandés pour vous