La carte du ciel et les autres événements astronomiques du mois de janvier

La carte du ciel et les autres événements astronomiques du mois de janvier

04 janv. 2022 à 15:37Temps de lecture3 min
Par Antoine Binamé et Fédération Francophone d’Astronomes Amateurs de Belgique

    Loading...

    Avec un peu de chance, le mois de janvier sera plus propice que celui de décembre pour observer le ciel... C'est du moins ce que nous souhaitons à tous les astronomes en herbe !

    En collaboration avec la Fédération Francophone d’Astronomes Amateurs de Belgique (FFAAB), nous vous détaillons ici ce que vous réserve le ciel nocturne de janvier.

    Un topo sur les planètes visibles ce mois-ci
    Le 3 janvier : maximum de l’essaim météorique des « Quadrantides »
    Le 4 janvier la Terre est au Périhélie
    Le 4 janvier : croissant crépusculaire pour deux planètes
    Du 5 au 6 janvier : la Lune rejoint Jupiter
    Le 29 janvier : rendez-vous planétaire à l’aube
    Passages visibles de la Station Spatiale Internationale (ISS)

    Loading...

    Un topo sur les planètes visibles ce mois-ci

    Mercure sera visible dans le ciel du soir jusqu'à la mi-janvier, au-dessus de l'horizon sud-ouest, juste après le coucher du soleil (soit environ 17h à cette période de l'année). Une paire de jumelles sera d'une grande aide vu la faible luminosité de Mercure et surtout un horizon bien dégagé puisque, dans sa position la plus haute le 11 janvier, Mercure ne culminera pas à plus de 9°. Elle plongera vers les lueurs du couchant les jours suivants.

    L'étoile du berger, de son côté, est encore visible durant quelques jours le soir à l'horizon ouest-sud-ouest (moins de 5° de hauteur). Dès le 7 janvier, Vénus plongera sous l'horizon et deviendra visible à l'horizon est-sud-est (raz de l'horizon) dans le ciel du matin, juste avant l'aube.

    La planète rouge, Mars, est toujours visible le matin sur l’horizon est-sud-est, environ deux heures avant le lever du Soleil à la fin du mois de janvier.

    Jupiter est observable le soir au coucher du Soleil au-dessus de l’horizon sud-sud-ouest et se couchera environ quatre heures après celui-ci en début de mois. En fin de mois, Jupiter plongera lentement vers l'horizon et sera donc visible, au mieux, jusqu'à deux heures après le coucher du soleil.

    La planète aux anneaux, Saturne, est encore visible lors de la première semaine de l’année à environ 18° de hauteur sur l’horizon sud-sud-ouest. Son éclat diminue et une paire de jumelles est nécessaire pour la repérer. A la fin du mois est disparaît dans les lueurs du crépuscule.

    Loading...

    Le 3 janvier : Maximum de l’essaim météorique des « Quadrantides »

    Issu de l'ancienne constellation du Quadrant (qui n'existe plus aujourd'hui), l'essaim météorique des Quadrantides sera traversé par la Terre du 1er au 5 janvier. Cet essaim est l'un des plus importants de l'année : le maximum peut atteindre plus d'une centaine d'étoiles filantes par heure ! 

    Le radian de cette pluie d'étoiles filantes se situe entre la tête du Dragon et les étoiles Alcor et Mizar de la Grande Ourse. La chance est de notre côté : le maximum d'activité attendu est prévu pour le 3 janvier, lors d'une nuit sans Lune (nouvelle Lune le 2 janvier).

    Loading...

    Le 4 janvier la Terre est au périhélie

    Le 4 janvier marque le jour où la Terre, dans son orbite, se retrouve au plus proche du soleil. On vous rassure, ce n'est pas "si près que ça" puisque qu'on parle de 0.98333 UA, soit environ 147 millions de kilomètres... tout de même ! Et si cette notion d'UA (unité astronomique) n'est pas très claire pour vous, on décryptait avec vous dans cette article cette unité particulière.

    La Terre décrivant une orbite elliptique connaît un point "le plus proche" (périhélie, c'est de ça dont il est question ici) et un point "le plus éloigné" (aphélie) qui sera atteint le 4 juillet prochain.

    Loading...

    Le 4 janvier : croissant crépusculaire pour deux planètes

    © https://stellarium-web.org/

    Une heure après le coucher du soleil, le mardi 4 janvier, un mince croissant de Lune accompagne Mercure et Saturne à l'horizon sud-ouest. Jupiter se trouve un peu plus haut dans le ciel.

    Loading...

    Du 5 au 6 janvier : la Lune rejoint Jupiter

    © https://stellarium-web.org/

    Environ une heure après le coucher du soleil les mercredi 5 et jeudi 6 janvier, le croissant de Lune grandissant s'élève sous Jupiter puis aux côtés de celle-ci à plus de 15°C au-dessus de l'horizon sud-ouest.

    Loading...

    Le 29 janvier : rendez-vous planétaire à l’aube

    © https://stellarium-web.org/

    Le samedi 29 janvier, à l'aube, Mars et Venus sont au rendez-vous pour accompagner un fin croissant de vieille Lune une heure avant le lever du Soleil. Le spectacle sera déroule à l'horizon sud-est, entre 5° et 10° de hauteur... Il faudra donc bénéficier d'un horizon plutôt dégager pour profiter de la vue dans son ensemble !

    Loading...

    Passages visibles de la Station Spatiale Internationale (ISS)

    Si vous êtes fan d’astronomie et que vous souhaitez savoir à tout moment où se trouve l’ISS, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a mis au point une carte de suivi de trajectoire de l’ISS sur son site !

    En janvier, la Station Spatiale Internationale sera visible dans le ciel du matin jusqu'au 9 du mois. Elle disparaitra ensuite de notre champ de vision avant d'y revenir à partir du 18 janvier et sera présente jusqu'à la fin du mois dans le ciel du soir.

    Deux colonnes nous intéressent particulièrement : la luminosité (plus le nombre descend, mieux c’est pour nous !), et la sous-colonne "elev" sous la colonne "culmination" (plus le degré est élevé, plus simple ce sera de l’apercevoir). Si ces notions ne vous sont pas familières et que vous souhaitez approfondir la chose, nous vous avons préparé un article dédié à ce sujet.

    © Tous droits réservés

    Articles recommandés pour vous