Météo

La carte du ciel et les autres événements astronomiques du mois d’octobre

Observation du ciel étoilé

© Gettyimages

05 oct. 2022 à 13:03Temps de lecture4 min
Par Caroline Dossogne, Antoine Binamé et Fédération Francophone d’Astronomes Amateurs de Belgique
Loading...

Ce mois d’octobre nous réserve de belles surprises dans le ciel avec en apothéose une éclipse partielle de Soleil le 25 du mois. Grâce à la Fédération Francophone d’Astronomes Amateurs de Belgique (FFAAB), nous vous détaillons dans cet article tous les rendez-vous célestes à ne pas rater durant ce mois-ci. Couvrez-vous bien pour affronter les nuits fraîches et belle découverte !

Voici la liste :

Un topo sur les planètes visibles ce mois-ci
Le 5 octobre : une lune gibbeuse pour Saturne
Le 8 octobre : une quasi pleine lune pour Jupiter et la nuit de l’obscurité
Le 14 octobre : la Lune gibbeuse décroissante rencontre Mars
Le 21 octobre : maximum de l’essaim d’étoiles filantes "Orionides"
Les 23 et 24 octobre : un fin croissant lunaire pour repérer Mercure
Le 25 octobre : éclipse partielle de Soleil
Passages visibles de la Station Spatiale Internationale (ISS)

Loading...

Un topo sur les planètes visibles ce mois-ci

Mercure

Ce mois d’octobre sera la meilleure période de l’année pour observer Mercure, la planète la plus proche du Soleil sera visible au-dessus de l’horizon Est à l’aube. Son éclat augmentera et sera parfaitement visible à l’œil nu ou aux jumelles, notamment lors de son rapprochement avec un fin croissant lunaire le 24 du mois.

En revanche, pour Vénus, il ne sera pas possible de l’observer ce mois-ci, il faudra patienter jusqu’en novembre.

Mars

Dans le courant du mois d’octobre, Mars sera visible dans le ciel du soir. Au début du mois, la planète rouge se lèvera à l’Est-Nord-Est, environ une heure et demie après le crépuscule. Elle se lèvera ensuite de plus en plus tôt au fil des jours. Avec son éclat rouge orangé, cette planète restera bien présente durant tout l’automne.

Nous pourrons encore observer Jupiter durant ce mois d’octobre, la planète géante restera éclatante au-dessus de l’horizon Sud-Est au milieu du mois, à une vingtaine de degrés de hauteur. En ce qui concerne Saturne, la planète va perdre peu à peu de son éclat, mais elle restera observable dans le courant du mois en début de nuit.

Loading...

Le 5 octobre : une lune gibbeuse pour Saturne

© https://stellarium-web.org/

Et le 5 octobre, la planète aux anneaux recevra la visite de la Lune. Saturne se trouvera à moins de 5° au-dessus de la Lune. Cette rencontre sera visible environ une heure après le coucher du Soleil au-dessus de l’horizon Sud-Sud-Est.

Loading...

Le 8 octobre : une quasi pleine lune pour Jupiter et la nuit de l’obscurité

© https://stellarium-web.org/

Un jour avant la pleine lune, le 8 octobre, notre satellite naturel se glissera sous Jupiter au-dessus de l’horizon Est-Sud-Est au crépuscule. Saturne, quant à elle se trouvera au-dessus de l’horizon sud, à une hauteur comparable à celle de la Lune.

Vous le savez pour observer le ciel la nuit, il faut éviter la pollution lumineuse et le 8 octobre, de nombreuses communes de Wallonie et à Bruxelles organiseront la 15e édition de la nuit de l’obscurité. Cette manifestation vise à sensibiliser le public à la problématique de la pollution lumineuse et à ses effets néfastes sur la santé, la faune, la flore mais aussi sur les observations astronomiques, ainsi que sur les économies d’énergie que peut engendrer un éclairage plus approprié. Vous voulez savoir quelles sont les communes qui participent à cette initiative de l’Ascen, l’Association pour la Sauvegarde du Ciel et de l’Environnement Nocturne asbl, il vous suffit de cliquer ici.

 

Loading...

Le 14 octobre : la Lune gibbeuse décroissante rencontre Mars

© https://stellarium-web.org/

Trois jours avant le dernier quartier, la Lune tiendra compagnie à la planète rouge durant toute la nuit. La scène se passera dans la constellation du Taureau, dont l’étoile principale, Aldébaran, a également comme Mars, une teinte orangée.

Loading...

Le 21 octobre : maximum de l’essaim d’étoiles filantes "Orionides"

On parle de l’essaim des Orionides car les étoiles filantes semblent provenir de la constellation d’Orion. Le 21 octobre, en seconde partie de nuit. Elles seront observables en nombre, près d’une vingtaine de météores par heure.

Chaque année, la Terre traverse ce champ de poussières laissées par la comète de Halley sur son orbite lors de ses différents passages. Ces poussières se consument lorsqu’elles entrent dans l’atmosphère, à une vitesse avoisinant les 70 km par seconde et nous offrent ce spectacle magique des étoiles filantes.

 

Loading...

Les 23 et 24 octobre : un fin croissant lunaire pour repérer Mercure

© https://stellarium-web.org/

Les 23 et 24 octobre, dans les lueurs de l’aube, un très fin croissant de lune décroissante accompagnera Mercure à l’Est. La planète sera assez basse sur l’horizon, il faudra donc un horizon parfaitement dégagé et un ciel limpide pour espérer la voir. Le 24, La Lune se situera seulement à 4° au-dessus de la planète. Aidez-vous éventuellement d’une paire de jumelles pour la repérer.

 

Loading...

Le 25 octobre : éclipse partielle de Soleil

Il s’agit sans aucun doute de l’événement astronomique le plus spectaculaire de l’année. Le mardi 25, en fin de matinée, la Lune a rendez-vous avec le Soleil !

 

Cela se déroulera en fin de matinée, la nouvelle Lune cachera en partie le Soleil et chez nous, la portion occultée avoisinera les 30%.

Voici l’horaire précis des différentes étapes visibles à Bruxelles:

À 11h09, le disque lunaire entrera en contact avec le disque solaire. Le maximum de l’éclipse aura lieu presqu’une heure plus tard à 12h05 et c’est à 13h que le dernier contact se fera.

Malheureusement  au vu des conditions météos attendues pour ce mardi 25 octobre, en matinée, nous ne verrons probablement que du ciel gris...mais qui sait à la faveur d'une trouée dans la couverture nuageuse vous aurez peut-être la chance d'observer ce fabuleux phénomène. Dans ce cas, lisez nos recommandations pour une observation en toute sécurité. 

Loading...

Passages visibles de la Station Spatiale Internationale (ISS)

Si vous êtes fan d’astronomie et que vous souhaitez savoir à tout moment où se trouve l’ISS, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a mis au point une carte de suivi de trajectoire de l’ISS sur son site !

Ce mois-ci, la Station Spatiale Internationale sera visible en soirée jusqu’au 6 octobre. Puis, il faudra patienter jusqu’au 19 octobre, pour la revoir dans le ciel matinal. A partir du 25, ses passages seront nombreux et très lumineux.

Deux colonnes nous intéressent particulièrement : la luminosité (plus le nombre descend, mieux c’est pour nous !), et la sous-colonne "elev" sous la colonne "culmination" (plus le degré est élevé, plus simple ce sera de l’apercevoir). Si ces notions ne vous sont pas familières et que vous souhaitez approfondir la chose, nous vous avons préparé un article dédié à ce sujet.

Passages de l’ISS visibles dans le ciel d’octobre
Passages de l’ISS visibles dans le ciel d’octobre © https://heavens-above.com

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous