Icône représentant un article video.

Guerre en Ukraine

La centrale nucléaire de Zaporijjia, une centrale pas comme les autres

Clé de l info : Zaporijjia

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 août 2022 à 19:24Temps de lecture2 min
Par Lavinia Rotili, sur base des clés de l'info d'Eric Destiné

Depuis le mois de mars, les forces russes ont pris le contrôle de la centrale nucléaire de Zaporijjia. Ces dernières semaines, les bombardements se sont encore intensifiés et les Russes et les Ukrainiens s’en rejettent la responsabilité. Ce lundi, on a appris que l’Agence internationale de l’énergie atomique envoyait des agents sur place.

Il faut savoir que cette centrale nucléaire n’est pas un site comme les autres : elle se trouve dans le sud de l’Ukraine et c’est la plus grande centrale nucléaire d’Europe.

Elle comprend 6 réacteurs et possède une capacité de 6000 mégawatts, deux fois la capacité de Tihange.

Si c’est la première fois qu’un site nucléaire se retrouve au cœur d’une zone de guerre, on sait que les risques potentiels sont énormes. Les bâtiments qui abritent les réacteurs, en effet, sont conçus pour résister à la chute d’un avion, mais aucun test ne permet d’établir s’ils peuvent résister à un bombardement.

Ajoutez à cela d’autres risques, plus périphériques : par exemple, si une ligne à haute tension est bombardée, la centrale pourrait être coupée du réseau électrique. Or il faut de l’électricité pour refroidir les réacteurs nucléaires et la perte de refroidissement, pour une centrale, c’est un énorme risque.

C’est justement pour évaluer l’état des équipements, qu’une équipe d’experts se rendra sur place. Les inspecteurs ont demandé pendant des mois à visiter la centrale. Cette semaine, leur tâche, officiellement, sera d’évaluer l’ampleur des dégâts, déterminer si les systèmes de sécurités fonctionnent et, le cas échéant, sécuriser les équipements.

Reste à voir si les inspecteurs pourront travailler librement, comme l’a demandé Washington. L’IAIEA n’a pas le pouvoir d’imposer ses décisions à ceux qui occupent la centrale nucléaire.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous