Politique

La Chambre confirme Kattrin Jadin comme juge à la Cour constitutionnelle

© Belgaimage

07 juil. 2022 à 19:40Temps de lecture1 min
Par Estelle De Houck

La Chambre a confirmé jeudi en séance plénière la candidature de la députée MR Kattrin Jadin comme juge à la Cour constitutionnelle.

Deux tiers des voix étaient nécessaires pour confirmer sa nomination. Elle a obtenu 94 voix. La seconde candidate, Nathalie Gilson a obtenu 78 voix. Sa prise de fonction est attendue en octobre.  

Kattrin Jadin est licenciée en sciences politiques après des candidatures en droit à l'Université de Liège. Après avoir collaboré au cabinet du ministre des Finances Didier Reynders, la conseillère communale d'Eupen, devenue conseillère provinciale, est élue députée fédérale en 2007, à l'aube de ses 27 ans.

Elle est actuellement présidente du parti libéral germanophone (PFF, une aile du MR) et vice-présidente du MR.  

La "saga" autour de Jean-Luc Crucke

La Cour constitutionnelle compte six juges anciens parlementaires et six autres qui sont des spécialistes du droit.

L'admission cette année à l'éméritat de Jean-Paul Moerman, ancien député MR devenu juge à la Cour constitutionnelle en 2001, ouvrait un poste pour les juges nommés dans cette Haute juridiction en raison d'une expérience de cinq ans au moins comme membre d'une assemblée parlementaire. Il revenait au MR de désigner le successeur.  

Cela ne s'est pas fait sans peine.

En janvier dernier, le président du MR Georges-Louis Bouchez avait proposé ce poste à Jean-Luc Crucke, qui venait de démissionner de son mandat de ministre wallon du Budget, en butte avec son président de parti et une partie des députés wallons, entre autres sur une importante réforme fiscale.

Jean-Luc Crucke avait dans un premier temps accepté le poste, mais s'est ravisé en juin en annonçant la création d'un mouvement progressiste "C.l.é.s." (pour Cercles libéraux, économiques et sociaux) autour du climat, tout en restant député MR.  

Avec le départ de Kattrin Jadin pour la Haute juridiction, le délégué général du MR Mathieu Bihet, suppléant de la députée, retrouvera les bancs de la Chambre.  

Généralement peu médiatisée, l'élection à la Cour constitutionnelle avait suscité la polémique en 2020, quand le MR avait participé au rejet de la candidate d'Ecolo, l'ex-sénatrice et actuelle ministre fédérale Zakia Khattabi.  

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

Kattrin Jadin, candidate à la Cour constitutionnelle, mais pas juriste : "Je me sens tout à fait apte"

Politique

La députée MR Kattrin Jadin candidate à la cour constitutionnelle après le désistement de Jean-Luc Crucke

Politique

Articles recommandés pour vous