Monde Asie

La Chine dit "n'avoir aucune intention" de construire une base militaire sur les îles Salomon

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi et son homologue des Iles Salomon, Jeremiah Manele (d), lors d'une conférence de presse à Honiara, le 26 mai 2022
26 mai 2022 à 16:03Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par Lavinia Rotili

La Chine n'a "aucune intention" de construire une base militaire sur les îles Salomon, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Wang Yi, à propos du nouveau pacte de sécurité signé entre les deux pays.

Le ministre a rejeté les inquiétudes de l'Australie et des Etats-Unis qui craignent que cet accord permette à Pékin d'installer une présence militaire dans l'archipel. Le pacte est "irréprochable, honnête et intègre", a-t-il affirmé.

M. Wang a entamé jeudi à Honiara, capitale des îles Salomon, une tournée dans plusieurs pays du Pacifique sud où il sera question d'une initiative visant à étendre la coopération en matière de sécurité et de libre-échange.

Un projet d'accord que l'AFP a pu consulter, mais dont la version finale n'a pas été publiée, contenait une disposition autorisant le déploiement de forces navales chinoises sur l'île, qui se trouve à moins de 2.000 kilomètres de l'Australie.

Cet accord "n'est imposé à personne, il ne vise aucune tierce partie, il n'y a aucune intention du tout d'établir une base militaire", a déclaré M. Wang.

L'ancien gouvernement australien, qui a perdu les élections le 21 mai, avait prévenu que la construction d'une base militaire était une "ligne rouge", sans préciser les conséquences d'un franchissement.

Le diplomate chinois a demandé à ne pas "interférer", ou "perturber" la "coopération de la Chine avec les pays insulaires du Pacifique".

Le pacte de sécurité doit aider le gouvernement des îles à préserver la stabilité et la sécurité, a-t-il déclaré, "à la lumière des besoins et des demandes des îles Salomon".

En novembre, des manifestations contre le Premier ministre des Salomon, Manasseh Sogavare, avaient dégénéré en émeutes dans la capitale, avec des actes de vandalisme dans le quartier chinois.

Sur le même sujet

Les îles Salomon rejettent l'offre de financement des élections faite par l'Australie

Monde Océanie

Chine : un séisme de magnitude 6,1 secoue le Sud-Ouest

Monde Asie

Articles recommandés pour vous